Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

De la question de dépendre, ou non, de la commission paritaire 332…

Organisée le 14 février 2008, la Midi-conférence de l’asbl Badje1 concernant la nouvelle commission paritaire 332 a drainé un grand nombre dereprésentants en provenance du milieu de l’accueil des enfants de moins de 12 ans. Parmi eux, nombreux sont ceux à s’être interrogés à propos du champd’application de la nouvelle commission. Avec, en filigrane, une question primordiale : « En suis-je ou n’en suis-je pas ? ».

16-03-2008 Alter Échos n° 248

Organisée le 14 février 2008, la Midi-conférence de l’asbl Badje1 concernant la nouvelle commission paritaire 332 a drainé un grand nombre dereprésentants en provenance du milieu de l’accueil des enfants de moins de 12 ans. Parmi eux, nombreux sont ceux à s’être interrogés à propos du champd’application de la nouvelle commission. Avec, en filigrane, une question primordiale : « En suis-je ou n’en suis-je pas ? ».Mon service va-t-il désormais être dépendant de la commission paritaire 332 ? Quelle sera l’influence de celle-ci sur les barèmes ? Voilà, enrésumé, les deux questions principales soulevées par l’ensemble des participants à la Midi-conférence organisée par l’asbl Badje sur lethème de la commission paritaire 332. Compétente pour le secteur francophone et germanophone de l’aide sociale et des soins de santé, cette dernière s’appliqueaussi plus particulièrement aux services organisant de manière régulière la garde d’enfants de moins de douze ans. Crèches, prégardiennats, maisonscommunales d’accueil de l’enfance, maisons d’enfants, haltes-garderies, haltes-accueil d’urg...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Julien Winkel

Julien Winkel

Journaliste (emploi et formation)

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)