Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Emploi/formation

De jeunes Bruxellois mieux insérés ?

Dès le 1er juillet 2016, les jeunes Bruxellois de moins de 25 ans au chômage depuis 18 mois se verront proposer un contrat de travail d’un an. Ce dispositif porte un nom: les contrats d’insertion. >> Intéressé(e)s par cet article ? Découvrez nos offres d’abonnements sur https://www.alterechos.be/abonnements-alter-echos/

cc Bill Dickinson/Flickr

Dès le 1er juillet 2016, les jeunes Bruxellois de moins de 25 ans au chômage depuis 18 mois se verront proposer un contrat de travail d’un an. Ce dispositif porte un nom: les contrats d’insertion.Article publié dans Alter Echos n°426, le 28 juin 2016.Pour Didier Gosuin, il s’agit d’«une des mesures phares» de l’accord de gouvernement à Bruxelles. De son côté, Gregor Chapelle fait carrément dans l’emphase en évoquant une «une politique d’emploi keynésienne». Mais de quoi le ministre bruxellois de l’Emploi et le directeur général d’Actiris peuvent-ils bien parler? Des contrats d’insertion pardi. Dès le 1er juillet 2016, tout jeune Bruxellois de moins de 25 ans inscrit chez Actiris depuis 18 mois se verra proposer l’un de ces fameux contrats par Actiris. Et quand on parle de contrat... on parle bien de contrat. Il s’agira donc d’une embauche à durée déterminée – douze mois – dans le secteur non marchand ou public. But de l’opération: donner au jeune une première expérience professionnelle et lui permettre d’acquérir certaines compétences. Avec, cerise sur le gâteau, la possibilité de venir contrer les mesures d’exclusion du chômage issues du fédéral. Douze mois de travail, c’est en effet suffisant pour récupérer ses droits... Et ne pas tomber au CPAS... Ce sont les communes qui vont être contentes.De leur côté, les employeurs auront aussi quelque chose à gagner puisque le système ...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

En savoir plus

Dès le 1er juillet 2016, les jeunes Bruxellois de moins de 25 ans au chômage depuis 18 mois se verront proposer un contrat de travail d’un an. Ce dispositif porte un nom: les contrats d’insertion.Article publié dans Alter Echos n°426, le 28 juin 2016.Pour Didier Gosuin, il s’agit d’«une des mesures phares» de l’accord de gouvernement à Bruxelles. De son côté, Gregor Chapelle fait carrément dans l’emphase en évoquant une «une politique d’emploi keynésienne». Mais de quoi le ministre bruxellois de l’Emploi et le directeur général d’Actiris peuvent-ils bien parler? Des contrats d’insertion pardi. Dès le 1er juillet 2016, tout jeune Bruxellois de moins de 25 ans inscrit chez Actiris depuis 18 mois se verra proposer l’un de ces fameux contrats par Actiris. Et quand on parle de contrat... on parle bien de contrat. Il s’agira donc d’une embauche à durée déterminée – douze mois – dans le secteur non marchand ou public. But de l’opération: donner au jeune une première expérience professionnelle et lui permettre d’acquérir certaines compétences. Avec, cerise sur le gâteau, la possibilité de venir contrer les mesures d’exclusion du chômage issues du fédéral. Douze mois de travail, c’est en effet suffisant pour récupérer ses droits... Et ne pas tomber au CPAS... Ce sont les communes qui vont être contentes.De leur côté, les employeurs auront aussi quelque chose à gagner puisque le système ...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Julien Winkel

Julien Winkel

Journaliste (emploi et formation)

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)