Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

"Courses à domicile : débuts difficiles pour l'EFT Espaces"

18-03-2002 Alter Échos n° 116

“LAD à Ciney : plus de files, vos achats à domicile pour être tranquille…”, un slogan accrocheur et pourtant, ce service mis en place en 2000 sur la based’enquêtes par l’entreprise de formation par le travail (EFT) Espaces1, située dans le zoning de Lienne à Ciney, tarde à décoller. LAD Espaces2 est unservice de Livraison d’Achats à Domicile qui offre la possibilité à des adultes de plus de 18 ans en insertion socioprofessionnelle d’acquérir descompétences techniques de communication/vente et des qualités personnelles et professionnelles grâce à une pratique d’insertion dans un milieu de travail. Principedes EFT.
Plus de trois mille produits, en provenance en majorité de chez Colruyt, ainsi que des produits régionaux, sont proposés dans le catalogue de LAD, remis au goût du jouravec le passage à l’euro. Une opération de fourmi car il a fallu refaire le tour des rayons pour actualiser prix et produits ! Entre le coup de téléphone pour lacommande et la livraison se déroulent une multitude de gestes qui remplissent bien les journées de formation des cinq stagiaires actuels.
Espaces, vingt-cinq travailleurs et trois secteurs de formation : Bâtiment, Travaux en foresterie, Communication-Techniques de vente et de nettoyage. Avant les normes d’inscriptionimposées aux EFT en termes de diplôme notamment, l’atelier Vente accueillait des jeunes ayant un bagage scolaire qui permettait d’effectuer des enquêtes marketing pourle compte de deux sociétés bruxelloises. Mais voilà, le cadre s’est rétréci et aujourd’hui, la responsable de l’atelier Christiane George seretrouve avec des Ûersonnes de plus en plus démunies au niveau scolaire et social. LAD Espaces est le fruit d’une réflexion d’équipe et d’unevolonté de réorienter l’atelier Communication-Vente, le seul à être mixte. Christiane George : “L’on retrouve en Vente des jeunes qui ne savent pas cequ’ils veulent faire, contrairement aux autres ateliers. Tous ces jeunes qui papillonnent, nous les préparons, non pas à être vendeurs mais à faire face au travail età développer des qualités de base.” D’où le choix d’une filière d’activité qui recourt à des techniques relativement simples, permetune ouverture plus facile vers l’emploi et maintient la mixité. Un projet stimulant par sa nouveauté, trop neuf peut-être dans une zone rurale qui couvre une quinzaine devillages (Ciney et alentours, dont les entités de Dinant et Hamois). Stimulant aussi par l’implication des stagiaires dans la mise en œuvre de LAD. Ils ont conçu le logo,créé le catalogue, entrepris les démarches auprès des supermarchés, relevé les caractéristiques des produits (prix, poids, format) et toutencodé, rayon par rayon.
Le problème pour le client est de faire le premier pas
Les clients de LAD sont des personnes âgées, des entreprises en dehors de Ciney (les étiquettes sont tenaces) et des familles où les deux conjoints travaillent. Seize sontfidèles et une relation de confiance s’est instaurée avec le livreur, Lucien Fery, un ancien stagiaire. “Le problème n’est pas de garder nos clients mais bien que lesgens fassent le premier pas”, regrette Christiane George. La livraison à domicile permet toujours de faire ses courses soi-même et peut alléger des achats encombrants. Pas facilenon plus de répondre aux triples objectifs d’une EFT : sociaux, pédagogiques et économiques. Pour atteindre une bonne marge bénéficiaire, nous devrionsrentrer quatre fois plus de commandes, explique la formatrice mais dans ce cas de figure, nous serions débordés parce que les stagiaires participent à l’ensemble desétapes du circuit : la gestion téléphonique, la prise de commandes, la facturation qui tient compte des changements de prix, des promos, des bons, l’achat des marchandises,la disposition dans les casiers des clients et la mise au frais des surgelés avant la livraison, entre 14 h et 18 h (forfait de 4,96 euros). Pour Ann Paquet, directrice d’Espaces, LADest un projet qui définit bien une EFT : les stagiaires sont confrontés à des dimensions utiles dans leur vie, ils travaillent leur connaissance d’eux-mêmes et lacommunication. C’est encourageant de voir un jeune qui s’épanouit, conclut Christiane George.
1 Espaces – zoning de Lienne 7 à 5590 Ciney, tél. : 083 21 50 13, contact : Ann Paquet
2 LAD Espaces – rue du Bonbonnier 9 à 5590 Ciney, tél. : 083 21 12 41, contact : Christiane George.

Nathalie Cobbaut

Nathalie Cobbaut

Rédactrice en chef Échos du crédit et de l'endettement

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)