Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Ce 14 novembre, l’Orbem1 et l’UPEDI2 ont signé un protocole de collaboration par lequel l’UPEDI s’engage pour 1998 à «réintégrer 150 demandeurs d’emploi dans lacatégorie des plus de 45 ans et 100 demandeurs d’emploi dans celle des moins de 25 ans» en :
n leur faisant accomplir une mission d’intérim de trois mois en moyenne (soit répartir 15 000 jours de travail intérimaire sur 250 personnes pendant 1 an) ;
n ou en leur permettant d’obtenir «un contrat de travail classique» à l’issue d’une mission d’intérim.
Opérationnellement, les entreprises de travail intérimaire membres de l’UPEDI communiqueront à l’Orbem leurs offres de missions d’intérim correspondant au public cible.Sur base de celles-ci, les conseillers emploi de l’Orbem sélectionneront deux candidats qui seront envoyés à l’entreprise intérimaire. Pour les demandeurs d’emploiauxquelles elles sont recommandées, ces missions sont sur le même pied que n’importe quelle offre d’emploi transmise par l’Orbem.
Pour l’UPEDI, il s’agit explicitement de se positionner dans le champ des politiques d’insertion en nouant des liens avec des agences publiques. Pour l’Orbem (qui se voit octroyer par l’UPEDI 750 000francs pour faire face aux coûts qui découlent de cette opération), il s’agit d’augmenter le taux de placement des demandeurs d’emploi les moins qualifiés.
Cette convention sera évaluée par les deux partenaires et éventuellement reconduite. L’Orbem et l’UPEDI s’engagent en outre à chercher d’autres formes decollaboration.
1 Bd Anspach 65 à 1000 Bruxelles, tél. 02/505 14 11, fax 02/511 30 52.
2 Union professionnelle des entreprises de travail intérimaire, av. de l’Héliport 21 bte 3 à 1000 Bruxelles, tél. 02/203 38 03, fax 02/203 42 68. L’UPEDI regroupe 55 des90 entreprises d’intérim privées, dont la plupart des plus importantes. Ensemble, les entreprises affiliées à l’UPEDI font 75 % du chiffre d’affaires du secteurprivé de l’intérim.

Alter Échos

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)