Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Comment les jeunes rêvent-ils de leur avenir professionnel ?

Selon Dream, un projet national d’ICHEC-PME (département PME de l’Institut catholique des hautes études commerciales)1 et de son pendant néerlandophone EHSAL, en 4ans, la vision des jeunes de leur avenir professionnel est restée assez stable, voire même traditionnelle. Mais, alors qu’ils se sentent bien préparés pour l’affronter, lesemployeurs ont une opinion tout autre. Plongée dans l’enquête réalisée par ces équipes.

20-03-2006 Alter Échos n° 205

Selon Dream, un projet national d'ICHEC-PME (département PME de l'Institut catholique des hautes études commerciales)1 et de son pendant néerlandophone EHSAL, en 4ans, la vision des jeunes de leur avenir professionnel est restée assez stable, voire même traditionnelle. Mais, alors qu'ils se sentent bien préparés pour l'affronter, lesemployeurs ont une opinion tout autre. Plongée dans l'enquête réalisée par ces équipes.Dream a pour objectif de stimuler l'esprit d'entreprendre chez les aînés du secondaire au travers du Dream Day, de colloques, d'un site web. Il vient de faire réaliser uneenquête nationale auprès de 1.100 jeunes et 442 professionnels par une équipe interne de chercheurs avec une marge d'erreur de 3 %. Elle confirme en gros une premièreenquête réalisée en 2002 : les jeunes font preuve d’une vision assez réaliste, traditionnelle et optimiste de leur avenir professionnel.Des choixPour les jeunes, les études et le choix professionnel sont indissociablement liés. 73,5 % ont l’intention de poursuivre leurs études après avoir terminél’enseignement secondaire (contre 75 % en 2002). Parmi eux, 7 sur 10 trouvent qu'une formation supérieure est nécessaire ...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)