Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

“Cellule d’aide et de prévention du Foyer jambois”

20-09-1999 Alter Échos n° 59

Le Foyer Jambois 1 est, avec ses 1.400 logements sociaux, le plus important de Namur. Voici près d'un an, soit le 21 décembre 98, il décidait de se doter d'une Cellule d'aideet de prévention. Un service dont la principale raison d'être est de ne pas laisser se dégrader une situation, quelle qu'elle soit. Un travail qui implique, pour les quatrepersonnes qui composent la Cellule, d'être au plus près des gens.C'est pourquoi la Cellule s'est divisée en deux équipes de deux. L'une fonctionne de 7h à 14h30 et l'autre de 12h30 à 20h. Une équipe se charge également dusamedi matin.La première mission est la surveillance. Ainsi, la journée commence par une ronde dans un des quartiers du Foyer et par l'inspection des immeubles (garages, caves, greniers...). En casde dégradations, l'équipe prévient directement le service technique pour que celui-ci effectue la réparation.Le deuxième rôle est de recevoir les plaintes des locataires telles les nuisances par le bruit, l'hygiène, les menaces... Dans un premier temps, l'équipe entend leplaignant et vérifie le bien-fondé de son interpellation. Si la solution au problème tarde, une médiation entre les intervenants est envisagée.La troisième a...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Alter Échos

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)