Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

Activation musclée des chômeurs aux Pays-Bas

À Rotterdam, les demandeurs d’emploi qui refusent plusieurs formations ou plusieurs offres d’emploi de suite reçoivent un ultimatum : soit ils acceptent le job que leurpropose la municipalité, soit ils perdent une partie de leur allocation.

23-05-2008 Alter Échos n° 252

À Rotterdam, les demandeurs d’emploi qui refusent plusieurs formations ou plusieurs offres d’emploi de suite reçoivent un ultimatum : soit ils acceptent le job que leurpropose la municipalité, soit ils perdent une partie de leur allocation.En Belgique, on parle de régionaliser la politique de l’Emploi. Les Pays-Bas sont allés beaucoup plus loin : depuis le 1er janvier 2004, ce sont lesmunicipalités qui gèrent les allocations de chômage. Rotterdam n’a pas la situation la plus facile : 10 % de la population active est au chômage, et les deux tiersd’entre eux le sont depuis plus de trois ans. La Ville a dès lors décidé d’appliquer une philosophie venue en droite ligne des États-Unis : qui veutbénéficier d’une allocation doit d’abord travailler. Rotterdam a ainsi mis sur pied deux programmes qui visent deux groupes bien définis de chômeurs.Werk direkt vise les demandeurs d’emploi âgés de plus de 23 ans et jugés à « comportement difficile » : soit ils ont étéconvaincus de fraude aux allocations, soit on estime qu’ils ne « cherchent pas assez », soit ils ont été exclus à un moment donné des services sociauxpour comporte...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Pierre Gilissen

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)