Alter Échosr
Regard critique · Justice sociale

Archives

1re bourse à l’emploi à discrimination positive

La lutte contre la discrimination à l’embauche s’organise en Flandre. Une bourse à l’emploi destinée aux groupes les plus discriminés se tiendra auBEMT1 de Geel le 26 octobre prochain. Resoc, VDAB, Voka, Unizo, Boerenbond, VKW, ACV, ABVV, ACLVB soutiennent l’initiative, reste à savoir si les entreprises seront aurendez-vous…

08-09-2006 Alter Échos n° 214

La lutte contre la discrimination à l’embauche s’organise en Flandre. Une bourse à l’emploi destinée aux groupes les plus discriminés se tiendra auBEMT1 de Geel le 26 octobre prochain. Resoc, VDAB, Voka, Unizo, Boerenbond, VKW, ACV, ABVV, ACLVB soutiennent l’initiative, reste à savoir si les entreprises seront aurendez-vous…

L’initiative émanant de l’asbl Strategische Projectenorganisatie Kempen (SPK)2 vise à augmenter les chances du groupe cible à trouver un emploi et depasser ainsi à la vie active. L’intérêt pour les entreprises est multiple : dans un premier temps, elles pourront prendre connaissance des meilleures pratiques enmatière de gestion de la diversité avant de concrétiser leur engagement social. Ce sera également pour elles l’occasion d’apprendre à maîtriserles outils financiers proposés par le secteur public pour accompagner cette démarche : subventions ou prêts, réduction de charges.

« D’après certaines études, il apparaît en effet que les entreprises sous-estiment le potentiel et les atouts que possèdent les personnes d’origineétrangère, les seniors de plus de 50 ans et les gens ayant un handicap. Or, la diversité est une bonne affaire pour l’économie. Nous allons avoir besoin de tout lemonde pour faire fonctionner notre économie. C’est pourquoi, nous devons tout faire pour accrocher les groupes discriminés dans le circuit du travail », expliquel’association flamande SPK.

Cette bourse à l’emploi prônant la discrimination positive, sans la nommer, a réussi à rassembler autour d’elle le centre régional flamand pourl’emploi VDAB, le comité régional socio-économique Resoc, des représentants d’organisations patronales (Voka, Unizo, Boerenbond, VKW) et syndicales (ACV, ABVVen ACLVB) ainsi qu’une multitude d’organisations locales.

« Cette bourse vise à informer les entreprises d’économie sociale ou ordinaires, le secteur prestataire de services et les autorités, des possibilitésd’emplois sur le marché du travail visant particulièrement les groupes discriminés », explique Stefan Helsen de l’asbl SPK. « Nous voulons écarterles préjugés existants, donner à chacun ses chances d’emploi et promouvoir une attitude positive vis-à-vis de la diversité. Le but final est une augmentation deschances d’emploi du groupe cible. La bourse s’adresse à toute personne qui éprouve des difficultés pour trouver un job comme les personnes handicapées, les personnesd’origine étrangère, les personnes ayant un bas niveau de scolarité, les chômeurs de plus de 50 ans. Parmi les exposants, vous trouverez les organisationssocio-économiques qui promeuvent leurs services, les sociétés qui recrutent, les fournisseurs de services intermédiaires. » Par ailleurs, la programmation compte 20workshops (ateliers de travail) sur l’emploi3.

1. Bouw Management Electro Trainingcentrum (BEMT) vzw, Kleinhoefstraat 6 à 2440 Geel – tél. : 014 57 96 00- courriel : info@bemt.be

2. Kempense Jobbeurs
3. Programma workshops Jobbeurs voor kansengroepen

Mehmet Koksal

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)