Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

Un salon Emploi-Formation au sein d'un quartier de cités sociales à Namur

À l’initiative conjointe de l’Espace communautaire des Balances1 et du Centre d’Action interculturelle2 s’est tenu pour la première fois un SalonEmploi-Formation au cœur même de la cité du quartier des Balances, située en bordure de Namur à Salzinnes. Le samedi 29 mars, quasi tous les services compétentsen matière d’emploi et de formation étaient présents dans l’Espace communautaire qui fait principalement office de Maison de jeunes. Les jeunes ont répondu timidementà cette opération peu coutumière, mais les organisateurs estiment que c’est un premier pas.

28-07-2005 Alter Échos n° 140

À l’initiative conjointe de l’Espace communautaire des Balances1 et du Centre d’Action interculturelle2 s’est tenu pour la première fois un SalonEmploi-Formation au cœur même de la cité du quartier des Balances, située en bordure de Namur à Salzinnes. Le samedi 29 mars, quasi tous les services compétentsen matière d’emploi et de formation étaient présents dans l’Espace communautaire qui fait principalement office de Maison de jeunes. Les jeunes ont répondu timidementà cette opération peu coutumière, mais les organisateurs estiment que c’est un premier pas.

Thierry Tournoy, responsable du secteur Insertion socioprofessionnelle du CAI, explique la genèse du projet : “Ce salon est le résultat d’un travail de deux années. Le projetest parti d’un constat. Les jeunes exprimaient tout le temps qu’ils avaient besoin de fric, qu’ils n’avaient pas de travail, et que cela freinait leur participation aux animations socioculturelles.Ils ont également du mal à se déplacer vers le centre ville pour chercher des informations. On a donc voulu parcourir le chemin dans l’autre sens et on a réuni lesopérateurs concernés. C’est tout à fait novateur pour ces opérateurs de se déplacer au cœur d’un quartier. Si les jeunes n’ont pas répondu en masseaujourd’hui, c’est une première expérience qui en appellera d’autres. Ce qui compte, c’est de s’ouvrir dans une démarche à long terme. Il est important d’ouvrir lequartier, de casser les idées reçues et les préjugés négatifs sur le quartier.”

Les différents services tenaient des stands d’information tout au long de la journée dans tous les domaines de l’emploi, de la formation et de l’insertion socioprofessionnelle.Étaient présents les syndicats, Infor-Jeunes, l’EFT Forma et son jobcoach, la Mirena, Lire et Écrire, Synergie Emploi (service insertion du CPAS), le Forem, CarrefourFormation, l’IFPME, l’asbl Nouveau St-Servais, Azimut, Job’In et le Foyer Namurois… La journée était ponctuée de séances d’information sur les aides àl’emploi, la discrimination à l’embauche, le jobcoaching, la rédaction d’un curriculum vitæ, le rôle d’un syndicat.

Pour aider les jeunes à briser la glace, une sorte de jeu de piste en questions-réponses a été mis en place avec des cadeaux à la clé. Mais est-ce laprésence trop massive de services extérieurs à leur quartier qui tenait les jeunes le plus souvent à distance et même à l’extérieur de leurs locaux ?Un animateur de l’Espace communautaire explique : “Les jeunes sont tout étonnés que l’on soit venus vers eux. Cela leur fait plaisir et leur procure une certaine fierté mais celaleur semble bizarre. Certains jeunes ont fait une première démarche et ont été invités à aller chercher plus d’information dans les bureaux, notamment surdes formations de menuisier ou de tourneur-fraiseur.”

1. Espace Communautaire : rue des Bosquets 38 à 5000 Namur – Salzinnes, tél. : 081 74 54 36.
2. Centre d’Action interculturelle de la Province de Namur : rue Docteur Haibe 2 à 5002 Saint-Servais, tél. : 081 71 35 12.

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)