Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

Un plan contre la violence conjugale

En Belgique, la problématique de la violence conjugale est une compétence liée à l’égalité de traitement entre les hommes et les femmes. Or, laviolence conjugale, phénomène complexe, est un sujet transversal et touche à divers autres domaines tels que la santé publique ou la justice. Trois femmes socialistes(Marie Arena1, Isabelle Simonis2 et Laurette Onkelinx3) se sont donc concertées et ont présenté le 2 décembre le nouveau plan de lutteantiviolence conjugale. Il comporte quatre volets :

27-07-2005 Alter Échos n° 155

En Belgique, la problématique de la violence conjugale est une compétence liée à l’égalité de traitement entre les hommes et les femmes. Or, laviolence conjugale, phénomène complexe, est un sujet transversal et touche à divers autres domaines tels que la santé publique ou la justice. Trois femmes socialistes(Marie Arena1, Isabelle Simonis2 et Laurette Onkelinx3) se sont donc concertées et ont présenté le 2 décembre le nouveau plan de lutteantiviolence conjugale. Il comporte quatre volets :> relancer la campagne de sensibilisation en encourageant les femmes battues à sortir du silence ;> désigner des magistrats spécialisés et former des magistrats en général (bien que ceux-ci disposent d’un matériel juridique suffisant, laformation reste à la traîne) ;> sensibiliser les acteurs de première ligne (ex. : le médecin. Depuis 1992, il existe des certificats médicaux spécifiques en cas de violence, mais ils sont peuutilisés, nous y reviendrons plus bas) ;> la ministre Marie Arena va intensifier la prise en charge des hommes violents (selon une enquête de l’UCL 7 cas sur 10 restent impunis).Un guide de première ligne…Dans le cadre de ce plan, un...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

catherinem

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)