Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Un « réseau de substitution » liégeois pour les migrants

Le Cripel fournit un « réseau de substitution » aux personnes issues de l’immigration

29-05-2009 Alter Échos n° 274

Mis en place à l'initiative du Centre régional pour l'intégration des personnes étrangères ou d'origine étrangère de Liège(Cripel)1, le « Dispositif spécifique d'insertion socioprofessionnelle des migrants à Liège » (Disismi) a pour but de fournir un « réseaude substitution » aux personnes issues de l'immigration. De grosses pointures sont associées au projet.Actif depuis dix ans, le Cripel est aujourd'hui l'heureux initiateur d'un « Dispositif spécifique d'insertion socioprofessionnelle des migrants à Liège »(Disismi), réellement actif depuis le premier janvier 2009. « La mise en place du Disismi est partie d'un constat que nous avons effectué depuis longtemps : les personnesissues de l'immigration, qu'elles soient de la première ou de la deuxième génération, sont souvent en manque de réseau. Il a donc étédécidé de leur fournir un « réseau de substitution », déclare Yamina Meziani, coordinatrice du département ISP du Cripel. Associant le Cripel,le Forem, les CPAS de Liège et de Seraing, Lire et Écrire ou encore la Mission régionale de Liège (Mirel), le &la...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Julien Winkel

Julien Winkel

Journaliste (emploi et formation)

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)