Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Jeunesse (Aide à la)

Trouver un logement, un jeu… d’étudiants ?

Logements étriqués, loyer trop élevé, charges à payer… certains jeunes doivent jongler entre ces tracas d’adultes et leurs obligations d’étudiants au quotidien. Si des aides sont mises en place, beaucoup d’entre eux galèrent encore et ont recours aux aides sociales.

© Flickrcc nefasth

Logements étriqués, loyer trop élevé, charges à payer… certains jeunes doivent jongler entre ces tracas d’adultes et leurs obligations d’étudiants au quotidien. Si des aides sont mises en place, beaucoup d’entre eux galèrent encore et ont recours aux aides sociales.

«Tous les mois, je paye 370 euros de loyer, 80 euros de charges, 37,50 euros d’électricité et 35 euros d’internet. Le montant total, j’essaye de ne pas trop y penser, car ça m’angoisse terriblement. Le logement est clairement ce qui me coûte le plus cher, c’est un véritable gouffre pour moi», Marie* étudie la biologie à Mons, elle a 25 ans et a dû s’inscrire au CPAS pour toucher le revenu d’intégration sociale (RIS). Sans ça, il aurait été impossible pour elle d’imaginer vivre en kot. Mais Marie est loin d’être la seule dans le cas. «Le nombre d’étudiants belges à toucher le RIS est passé de 3.654 en 2002, à 27.133 en 2016», indique Maxime Michiels, ex-président de la Fédération des étudiants francophones (FEF). «Ces chiffres ont été un véritable signal d’alarme et le logement est un des coûts les plus importants dans le budget annuel des étudiants». D’après la FEF, le coût de la vie d’un étudiant varie entre 8.000 et 12.000 euros par an et, bien souvent, si ces 12.000 euros sont atteints, c’est que l’étudiant doit payer un loyer tous les mois.
Le CPAS, dernière bouée de sauvetage
Au début de ses études, Marie ...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Pauline Perniaux

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)