Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Se loger à Sambreville est moins pire qu'avant

En avril 2011, le Groupe d’animation de la Basse Sambre (GABS) organisait un colloque sur le thème des marchands de sommeil. Un an après, certaines idées ont vu le jourà Sambreville.

06-07-2012 Alter Échos n° 342

En avril 2011, le Groupe d’animation de la Basse Sambre (GABS) organisait un colloque sur le thème des marchands de sommeil. Les deux cents participants au colloque constataitdifférents problèmes, tant d’augmentation du prix locatif que de gestion de bail. Un an après, certaines idées ont vu le jour à Sambreville, impliquant leGABS, la commune et le CPAS. Découverte de deux initiatives.Si les trois acteurs-clés sambrevillois agissent selon leurs propres compétences, la priorité reste identique : imposer les normes de salubrité de laRégion wallonne pour chaque location. La première étape concerne l’analyse des différentes facettes du logement. Une étape prise en charge par laconseillère logement à la commune, Isabelle Hondekyn. « Nous commençons par la visite de l’espace avec son propriétaire. Le pompier analyse les normes desécurité ; l’agent de quartier, celles urbanistiques et moi-même, la salubrité du lieu », explique-t-elle. La visite permet aussi de constater les situations desurpeuplement et de logement fictif (adresse administrative inhabitée).De là, la conseillère logement rédige un dossier qui, soit se clôture lorsque tout est en ...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Sophie Lapy

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)