Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Social

Se former pour faire face aux violences

Elles s’intitulent «Gérer l’agressivité dans le travail social» ou «Faire face à la violence des usagers». Une série de formations invitent les travailleurs sociaux à s’outiller, pour prévenir et désamorcer les situations de violence. Dans ces espaces s’expriment aussi les expériences enfouies, l’isolement et les violences institutionnelles. Des formations qui, parfois, permettent de resolidariser les équipes et de repenser l’organisation de l’accueil des usagers.

© Bertrand Dubois

Elles s’intitulent «Gérer l’agressivité dans le travail social» ou «Faire face à la violence des usagers». Une série de formations invitent les travailleurs sociaux à s’outiller, pour prévenir et désamorcer les situations de violence. Dans ces espaces s’expriment aussi les expériences enfouies, l’isolement et les violences institutionnelles. Des formations qui, parfois, permettent de resolidariser les équipes et de repenser l’organisation de l’accueil des usagers.

«À la suite d’agressions verbales, de menaces… et malgré les mesures de prévention déjà en place, un climat d’insécurité et d’inquiétude régnait au sein de l’équipe, raconte Stéphanie Petrov, directrice de l’action sociale au CPAS de Namur. J’ai alors demandé à l’autorité de proposer au personnel une formation en gestion de la violence, pour rassurer les travailleurs et désamorcer les conflits éventuels avec les bénéficiaires. C’était une plus-value pour les travailleurs, pour notre travail social et pour les bénéficiaires.» En tout, plus de 150 travailleurs, en ce compris le personnel administratif en contact direct avec les publics, ont suivi cette formation coordonnée par l’Union des villes et communes de Wallonie (UVCW). Trois jours durant, ils ont tenté de comprendre les causes de la violence et d’en détecter les signes avant-coureurs. Au programme également, des techniques pour apaiser les tensions et limiter...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Céline Teret

Céline Teret

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)