Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Right 2 Learn : des formations pour les demandeurs d’asile

Début février, une douzaine de demandeurs d’asile ont achevé leur formation « Coiffure ». Avec succès. Cette initiative fait partie du programme« Right 2 Learn » qui assure des formations spécifiques pour les demandeurs d’asile.

10-03-2006 Alter Échos n° 204

Début février, une douzaine de demandeurs d’asile ont achevé leur formation « Coiffure ». Avec succès. Cette initiative fait partie du programme« Right 2 Learn » qui assure des formations spécifiques pour les demandeurs d’asile.

Pour les demandeurs d’asile, le séjour en centre d’accueil est avant tout synonyme d’attente d’une décision quant à leur demande d’asile. Lesdifférentes formations proposées sont pour eux l’occasion d’occuper de manière utile leur journée. Ce qui contribue aussi à une meilleure ambiance ausein du centre. Des apprentissages qui pourraient aussi constituer une opportunité pour leur avenir.

Afin d’élargir l’offre en matière de formations, l’association bruxelloise néerlandophone « De Overmolen »1 a lancé le projet« Right 2 Learn ». Par le biais de ce projet, les demandeurs d’asile peuvent s’initier à différentes techniques professionnelles. Ces nouvellescompétences ont un effet positif dans leur recherche d’un emploi, que ce soit en Belgique ou dans leur pays d’origine. Les formations tiennent donc compte aussi bien de leuréventuelle reconnaissance que de leur retour.

La formation « Coiffure » est la première d’une série de quinze formations dispensées en Flandre et à Bruxelles. Le premier groupe de participantsétait composé de résidents du Petit-Château et de deux centres d’accueil de la Croix-Rouge. Les deux prochaines formations consistent en une initiation au mondemédical et à l’esprit d’entreprise. La durée des formations est assez courte (120 heures maximum), afin de les rendre facilement accessibles.

Formations généralisées ?

Une évaluation de toutes ces formations est prévue en 2007. L’objectif sera de développer les formations les plus pertinentes. Davantage de demandeurs d’asilepourront ainsi bénéficier d’un nouvel apprentissage, quels que soient le lieu et le type de structure d’accueil où ils séjournent.

Par ailleurs, plusieurs demandeurs d’asile et/ou réfugiés ont intégré l’équipe de formateurs et conseillers d’« Overmolen ».L’association collabore également avec des programmes analogues organisés en Grèce, Chypre et Lettonie. Cette collaboration transnationale se nomme « Right 2 All» et est soutenue par Equal – programme du Fonds social européen – via la ligne « demandeurs d’asile ». L’asbl a reçu par ailleurs, pour lacréation des modules expérimentaux de formation, 12.500 euros de la Fondation Roi Baudouin dans le cadre de l’appel à projets 2005 de son Fonds Pauvreté.

1. Vzw De Overmolen, Cellebroersstraat, 16 à 1000 Bruxelles – tél. : 02 513 09 99 – fax : 02 503 32 22 – info@deovermolen.be– site : www.deovermolen.be

catherinem

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)