Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Santé

Réforme en santé mentale : le péril jeune

Dans la droite ligne de la réforme des soins en santé mentale, dite réforme 107, la nouvelle politique à destination spécifique des enfants et adolescents mise sur une meilleure transversalité et une harmonisation des soins. Crucial à un âge où tout se joue et où rien n’est joué.

(c)AdosSanteMentale_MariLock_CC_BY-NC-ND

Dans la droite ligne de la réforme des soins en santé mentale, dite réforme 107, la nouvelle politique à destination spécifique des enfants et adolescents mise sur une meilleure transversalité et une harmonisation des soins. Crucial à un âge où tout se joue et où rien n’est joué.

Continuité des soins, décloisonnement des acteurs, priorité donnée à l’ambulatoire et au maintien dans le milieu de vie: les lignes de force de la réforme 107 des soins en santé mentale, lancée en 2010, ont fait le pari d’une désinstitutionnalisation de la psychiatrie au profit d’une prise en charge intégrée. Une réforme aux enjeux sociétaux et structurels, avec la fermeture de nombreux lits d’hospitalisation classique au profit d’alternatives telles que les équipes mobiles, qui interviennent directement au domicile de l’«usager». Fin mars 2015, la Conférence interministérielle santé publique ouvrait un nouveau chapitre en approuvant le «Guide vers une nouvelle politique de santé mentale pour enfants et adolescents». Suite logique et nouveau défi du 107. «La vision est la même: travailler non pas en silo mais en complémentarité, mettre de côté les visions institutionnelles, partir des expertises du terrain et des besoins des usagers. Avec cette différence que nous nous sommes précisément servis de l’expérience adulte pour adopter dès le début une vision très transversale des choses», commente Bernar...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Julie Luong

Julie Luong

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)