Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Santé

Pour votre santé, un smartphone suffira

Au Royaume-Uni, des politiques technophiles et des géants des big data nourrissent de grands projets pour l’avenir de la santé. Leur transition numérique, qui implique la commercialisation à grande échelle des données individuelles, va jusqu’à modifier ce que nous entendons par santé et par service public. Le site web d’investigation OpenDemocracy est en pointe dans la lutte contre la privatisation des hôpitaux publics britanniques. En mars dernier, avec un article en forme de manifeste, il faisait le point sur ces questions qui ne manqueront pas de se trouver au cœur des réformes post-Covid.

Caroline Molloy 01-07-2020 Alter Échos n° 485

Au Royaume-Uni, des politiques technophiles et des géants des big data nourrissent de grands projets pour l’avenir de la santé. Leur transition numérique, qui implique la commercialisation à grande échelle des données individuelles, va jusqu’à modifier ce que nous entendons par santé et par service public. Le site web d’investigation OpenDemocracy est en pointe dans la lutte contre la privatisation des hôpitaux publics britanniques. En mars dernier, avec un article en forme de manifeste, il faisait le point sur ces questions qui ne manqueront pas de se trouver au cœur des réformes post-Covid de nos systèmes de santé continentaux.

Cet article est une traduction (avec aimable autorisation de l’auteure et des éditeurs) des principaux développements de «Will Big Tech Save the NHS – or Eat it Alive ?», co-publié en mars 2020 par OpenDemocracy et Eurozine. Trad. Thomas Lemaigre*.
Le futur, c’est maintenant
Depuis deux ans, une série de liens ont été révélés entre la branche anglaise du National Health Service (NHS, voir encadré) et des géants du numérique. À titre d’exemple, un contrat a été passé avec Amazon pour développer un service de conseil médical via l’assistant vocal Alexa. La firme américaine est autorisée à utiliser les données générées par ces requêtes pour développer d’autres produits (sans toutefois pouvoir créer une base de données individuelles de santé des utili...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Agence Alter

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)