Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

"Plan premier emploi : priorités entre différentes catégories de jeunes"

24-01-2000 Alter Échos n° 67

Le plan de la ministre Onkelinx a pour objectif de donner de l’emploi aux jeunes. Quels jeunes ?
Il s’agit à la base des 18-25 ans qui n’atteignent pas encore 6 mois de chômage après la sortie de scolarité ou de «parcours d’insertion». Mais unsystème de «cascade» sera appliqué – surtout en Flandre vraisemblablement – pour le cas où ce public serait trop peu nombreux pour occuper l’ensemble des emplois queles entreprises seront tenues de créer.
> Cette catégorie peut être étendue à tous les moins de 25 ans inscrits comme demandeurs d’emploi, quelle que soit leur durée de chômage. Même lesmoins de 18 ans (le public prioritaire de l’actuel Plan d’accompagnement des chômeurs). Cette première cascade est d’ailleurs d’office activée jusqu’au 30 juin.
> Puis elle peut si nécessaire être encore étendue à tous les moins de 30 ans.
Jusqu’ici, il n’apparaît encore aucun critère en termes de qualification.
> A l’intérieur du public prioritaire sont distingués les jeunes non diplômés du secondaire supérieur. Il est prévu qu’ils puissent entamer un Parcoursd’insertion pour améliorer leurs chances de décrocher une convention.
> A l’intérieur de ce noyau en est distingué un autre : le public du nouveau Plan d’accompagnement des chômeurs (PAC). Il est contacté avant le troisième moisd’inscription comme demandeur d’emploi et doit entamer un Parcours d’insertion, à moins de trouver un emploi (avec convention en principe) 1.
Les premières conventions signées dès l’entrée en vigueur de la mesure vont donc vraisemblablement avoir au moins une des trois caractéristiques suivantes .
> Résulter de la conversion d’une partie des stages des jeunes («A.R. 230») courants, ou venir en complément de contrats d’apprentissage ou d’autres mesures d’alternance2.
> Résulter d’initiatives d’employeurs ou de secteurs (on peut déjà observer ci et là des embauches différées dans l’attente du plan).
> S’adresser à des jeunes drainés par le PAC – ils seront en principe au moins 14.287 cette année -, jeunes qui mobiliseront une bonne partie de l’énergie que lespararégionaux (Forem, etc.) consacreront à ce plan.
1 Alors que la première note d’intention sur le Plan premier emploi, en septembre, annonçait la suppression du PAC.
2 Contrairement à ce qui était prévu au début, les critères de détermination des employeurs visés ont été alignés sur le Stagedes jeunes, ce qui devrait réduire quelque peu le nombre de Conventions de premier emploi créées en entreprise.

Alter Échos

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)