Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

Pacte associatif : le PS propose un engagement unilatéral préalable

Après un après-midi de prises de positions, le 10 juillet, autour du concept de pacte associatif, les associations participantes attendaient la prochaine étape. Celle-ci, leuravait-on dit, devait consister dans des « tables rondes » autour desquelles seraient abordées des questions sensibles telles que la représentation du monde associatif, lacomplémentarité dans les missions de service à la collectivité, le caractère unilatéral ou non du pacte, voire la pertinence du terme « pacte »lui-même. Ces tables rondes sont bel et bien maintenues mais entre-temps, c’est une nouvelle étape qui a été annoncée. Le groupe socialiste du parlement de laCommunauté française diffusait en effet ce vendredi 1er septembre un communiqué de presse appelant à « définir rapidement une Charted’engagements pris, via les Parlements, par les partis démocratiques à l’égard du monde associatif. »

08-09-2006 Alter Échos n° 214

Après un après-midi de prises de positions, le 10 juillet, autour du concept de pacte associatif, les associations participantes attendaient la prochaine étape. Celle-ci, leuravait-on dit, devait consister dans des « tables rondes » autour desquelles seraient abordées des questions sensibles telles que la représentation du monde associatif, lacomplémentarité dans les missions de service à la collectivité, le caractère unilatéral ou non du pacte, voire la pertinence du terme « pacte »lui-même. Ces tables rondes sont bel et bien maintenues mais entre-temps, c'est une nouvelle étape qui a été annoncée. Le groupe socialiste du parlement de laCommunauté française diffusait en effet ce vendredi 1er septembre un communiqué de presse appelant à « définir rapidement une Charted’engagements pris, via les Parlements, par les partis démocratiques à l’égard du monde associatif. »Un engagement unilatéral du politiqueDans la foulée, c'est Elio Di Rupo qui abordait la thématique du Pacte associatif lors du congrès de rentrée du parti socialiste, précisant que « lespouvoirs publics n’ont ni le monopole des initiatives pertinentes ...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Edgar Szoc

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)