Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Google+ Impression
Monnaie locale
Wutthichai Charoenburi, CC BY 2.0

Monnaies locales:
les élus frileux

Alter Échos n° 466 27 août 2018 Candice Vanhecke

Au Brésil, en Allemagne ou au Japon, des citoyens créent leur propre monnaie pour lutter contre la spéculation et la mainmise des banques. En Belgique, aussi, des monnaies locales fleurissent depuis 2012. Une manière de promouvoir une autre économie, plus solidaire et respectueuse de l’environnement.

«Si la population comprenait le système bancaire et monétaire, je crois qu’il y aurait une révolution avant demain matin.» La citation est connue, elle est d'Henry Ford et s’est gentiment rappelée à notre bon souvenir après le krach boursier de 2008. Car c’est bien à cause d’une finance devenue...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Échos. Consultez nos offres d’abonnement &  profitez de notre offre de rentrée à tarif avantageux. La revue Alter Échos est également disponible à la vente en librairie. Produire une information de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Lisez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous…

Au Brésil, en Allemagne ou au Japon, des citoyens créent leur propre monnaie pour lutter contre la spéculation et la mainmise des banques. En Belgique, aussi, des monnaies locales fleurissent depuis 2012. Une manière de promouvoir une autre économie, plus solidaire et respectueuse de l’environnement.

«Si la population comprenait le système bancaire et monétaire, je crois qu’il y aurait une révolution avant demain matin.» La citation est connue, elle est d'Henry Ford et s’est gentiment rappelée à notre bon souvenir après le krach boursier de 2008. Car c’est bien à cause d’une finance devenue...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Échos. Consultez nos offres d’abonnement &  profitez de notre offre de rentrée à tarif avantageux. La revue Alter Échos est également disponible à la vente en librairie. Produire une information de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Lisez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous…

En savoir plus

Au Brésil, en Allemagne ou au Japon, des citoyens créent leur propre monnaie pour lutter contre la spéculation et la mainmise des banques. En Belgique, aussi, des monnaies locales fleurissent depuis 2012. Une manière de promouvoir une autre économie, plus solidaire et respectueuse de l’environnement.

«Si la population comprenait le système bancaire et monétaire, je crois qu’il y aurait une révolution avant demain matin.» La citation est connue, elle est d'Henry Ford et s’est gentiment rappelée à notre bon souvenir après le krach boursier de 2008. Car c’est bien à cause d’une finance devenue...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Échos. Consultez nos offres d’abonnement &  profitez de notre offre de rentrée à tarif avantageux. La revue Alter Échos est également disponible à la vente en librairie. Produire une information de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Lisez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous…

Pssssttt, cher.chère visiteur.euse du site d’Alter Échos !!!

Sache que ta présence sur notre site nous réjouit. Sache aussi que nous sommes heureux que vous soyez si nombreux.ses à nous suivre sur le web. Nous avons choisi de mettre en accès libre une grande partie de nos articles … pour le partage & pour répondre à notre mission d’éducation permanente. Mais produire une information de fond & de qualité implique un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous à nos revues !

A la Une