Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

"Michel Daerden veut créer une société wallonne de crédit social"

18-12-2000 Alter Échos n° 88

Dans une interview au quotidien Le Soir du 6 décembre, le ministre wallon du Logement Michel Daerden précisait ses intentions par rapport à la création en Wallonied’une société de crédit social.1
Il s’agirait en fait d’un dispositif à deux étages. D’une part une société financière filiale de la Société wallonne du logement pour « collecter lescapitaux (publics) et normaliser le secteur ». D’autre part des organismes décentralisés, sortes d' »officines » de la société régionale opérant dans unelogique de « guichet unique » et de simplification administrative, pour l’accès à quatre types de produits financiers à taux social :
n prêt pour l’acquisition, la rénovation ou la construction de logements sociaux,
n prêt pour le logement moyen,
n prêt aux familles nombreuses,
n et le nouveau « prêt jeunes ».
Ces organismes seraient agréés et conventionnés par la Région, mais il n’a pas encore été apporté de réponse claire à la question desavoir s’ils devront devenir indépendants des opérateurs qui offrent actuellement du crédit social, comme le Fonds du logement ou certaines sociétés de logementssociaux. Et derrière la question de l’indépendance organique se trouve celle de l’emploi, ou tout au moins du statut, p. ex. des personnes qui gèrent le crédithypothécaire au sein de la SWL. La rationalisation envisagée par le ministre aboutirait en effet au passage de plus de 60 organismes de crédit social de première ligneactuellement, à une trentaine dans le futur. Les responsables de la SWL ont, à la suite du scoop du Soir, demandé que la société soit l’épine dorsale dunouveau dispositif. Ils semblent avoir été entendus par le ministre, qui leur a aussi garanti le maintien de l’emploi.
Le point est à l’ordre du jour du gouvernement pour le mercredi 20 décembre (un simple arrêté2, accompagné d’un avenant au contrat de gestion de la SWL, suffiraità créer le dispositif, pas un décret). Mais le chantier s’ouvrira réellement en 2001.
Il s’agit d’un marché d’une dizaine de milliards qui, d’après le ministre, touche 4 à 5.000 ménages par an. L’objectif du ministre est de profiter de la marge demanœuvre offerte par une telle masse finanière pour faire du crédit social wallon un « secteur fort ».
1 Cab. : jusqu’au 31/12/00 : rue du Moulin de Meuse 4 à 5000 Beez, tél. : 081 23 47 11. À partir du 1/1/01 : rue Kefer 2 à 5100 Jambes, tél. : 081 32 18 11, fax :081 32 17 13.
2 « Projet d’arrêté modifiant l’article 7 de l’arrêté du 25 février 1999 établissant les conditions d’octroi de l’intervention de la Région dans lefinancement des programmes de création de nouveaux logements sociaux par des sociétés de logement de service public et l’article 8 de l’arrêté du 25 février1999 établissant les conditions d’octroi de l’intervention de la Région dans le financement des programmes de réhabilitation, de restructuration, d’adaptation ou d’entretien deslogements gérés par les soýiétés de logement de service public et disposant de prolongation de délais pour les programmes d’investissements octroyésen exécution de l’arrêté de l’Exécutif régional wallon du 19 novembre 1992 établissant les conditions d’octroi de l’intervention de la Région dans lefinancement d’un programme de création de nouveaux logements sociaux par les sociétés agréées par la Société régionale wallonne du logement etde l’arrêté du 2 décembre 1993 établissant les conditions d’octroi de l’intervention de la Région dans le financement d’un programme de rénovation,d’amélioration ou d’entretien des logements gérés par les sociétés agréées par la Société régionale wallonne du logement. »

Alter Échos

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)