Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

Lire et Écrire fête ses 20 ans sur fond de polémique

La prise de conscience de la réalité de l’analphabétisme était son credo, dès 1983. Profitant de ce début septembre où l’on célèbrepartout de par le monde la journée de l’analphabétisme, l’association Lire et Ecrire1 fêtait ce 5 septembre ses vingt ans. Un anniversaire quelque peu terni par lapolémique de ces derniers jours autour de l’absence d’invitation de l’association au comité de pilotage de la conférence interministérielle de la Communautéfrançaise sur l’analphabétisme.

28-07-2005 Alter Échos n° 148

La prise de conscience de la réalité de l'analphabétisme était son credo, dès 1983. Profitant de ce début septembre où l'on célèbrepartout de par le monde la journée de l'analphabétisme, l'association Lire et Ecrire1 fêtait ce 5 septembre ses vingt ans. Un anniversaire quelque peu terni par lapolémique de ces derniers jours autour de l'absence d'invitation de l'association au comité de pilotage de la conférence interministérielle de la Communautéfrançaise sur l'analphabétisme.L'analphabétisme ? Connais pas !Si aujourd'hui tout le monde s'accorde à dire que plus d'un Belge sur dix est analphabète, le phénomène est pourtant resté ignoré jusque dans lesannées quatre-vingt.. Certes, on disposait d'indicateurs, tels quelques cours dispensés lors du service militaire pour les miliciens analphabètes à Heverlee où l'onsemblait, ahuri, découvrir que, malgré l'école obligatoire, tout le monde ne savait pas lire et écrire en Belgique. On dénombrait ainsi à l'époque 0,5% d'analphabètes totaux et 2 à 3 % de semi-analphabètes, des chiffres bien en-deça de la réalité car ils correspondaient ...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

catherinem

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)