Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Google+ Impression
Environnement
© www.lifeofpix.com

LEZ: la zone qui cache la forêt

Alter Échos n° 464 24 mai 2018 Sandrine Warsztacki

Depuis le 1er janvier, les vieux diesels n’ont plus droit de cité dans les 19 communes de la capitale. Pour les défenseurs de l’environnement, cette mesure est insuffisante. La ministre Fremault ouvre la porte à une interdiction totale du diesel après 2025.

Un nouveau panneau a fait son apparition dans les rues de Bruxelles. La low emission zone (LEZ) est entrée discrètement en vigueur depuis le début de l’année. En 2018, seuls les plus vieux moteurs (norme euro 1) sont concernés et les premières amendes ne commenceront à tomber qu’en octobre. La mesure s’élargira jusqu’en 2025, date à laqu...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Échos. Consultez nos offres d’abonnement &  profitez de notre offre de rentrée à tarif avantageux. La revue Alter Échos est également disponible à la vente en librairie. Produire une information de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Lisez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous…

Depuis le 1er janvier, les vieux diesels n’ont plus droit de cité dans les 19 communes de la capitale. Pour les défenseurs de l’environnement, cette mesure est insuffisante. La ministre Fremault ouvre la porte à une interdiction totale du diesel après 2025.

Un nouveau panneau a fait son apparition dans les rues de Bruxelles. La low emission zone (LEZ) est entrée discrètement en vigueur depuis le début de l’année. En 2018, seuls les plus vieux moteurs (norme euro 1) sont concernés et les premières amendes ne commenceront à tomber qu’en octobre. La mesure s’élargira jusqu’en 2025, date à laqu...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Échos. Consultez nos offres d’abonnement &  profitez de notre offre de rentrée à tarif avantageux. La revue Alter Échos est également disponible à la vente en librairie. Produire une information de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Lisez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous…

Pssssttt, cher.chère visiteur.euse du site d’Alter Échos !!!

Sache que ta présence sur notre site nous réjouit. Sache aussi que nous sommes heureux que vous soyez si nombreux.ses à nous suivre sur le web. Nous avons choisi de mettre en accès libre une grande partie de nos articles … pour le partage & pour répondre à notre mission d’éducation permanente. Mais produire une information de fond & de qualité implique un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous à nos revues !

A la Une