Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

Les partenaires sociaux d’accord pour un relèvement des allocations les plus basses

Les représentants des travailleurs et du patronat, réunis au sein du G 10, sont parvenus à un accord sur une adaptation des allocations au bien-être, sur une nouvellebaisse des charges patronales sur le travail d’équipe et de nuit et sur la poursuite du pacte de solidarité entre les générations. C’est le gouvernementfédéral qui leur avait proposé voici plusieurs mois de se pencher sur l’affectation d’une enveloppe d’environ 300 millions d’euros en vue d’une adaptation des différentesallocations sociales au bien-être.

22-09-2006 Alter Échos n° 215

Les représentants des travailleurs et du patronat, réunis au sein du G 10, sont parvenus à un accord sur une adaptation des allocations au bien-être, sur une nouvellebaisse des charges patronales sur le travail d'équipe et de nuit et sur la poursuite du pacte de solidarité entre les générations. C'est le gouvernementfédéral qui leur avait proposé voici plusieurs mois de se pencher sur l'affectation d'une enveloppe d'environ 300 millions d'euros en vue d'une adaptation des différentesallocations sociales au bien-être.Les partenaires sociaux proposent un relèvement des allocations les plus basses et les plus anciennes accordées aux pensionnés, aux invalides, aux victimes d'accidents detravail et de maladies professionnelles, un relèvement de certains minimums dans le régime du chômage et de certaines allocations de chômage à respectivement 53 et 58% du salaire plafonné à partir du 1er janvier 2008, la suppression des pièges à l'emploi pour les partenaires de chefs de famille et une adaptation des plafondsde calcul de 1 % en 2007. En contrepartie, ils ont convenu d'une diminution des charges patronales sur le travail en équipes et de nuit. Ils proposent que la réduction actuelle de 5,63% accord&eacu...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Edgar Szoc

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)