Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Coopérative

Les coopératives de travailleurs associés bientôt tendance ?

On parle de plus en plus des coopératives de travailleurs associés. Mais le modèle est-il vraiment en passe de s’imposer en Belgique ? Petit tour d’horizon des enjeux, niveau de pouvoir par niveau de pouvoir.

D’après le cabinet de Koen Geens, rien dans les bagages prévus du code n’empêcherait l’émergence de coopératives de travailleurs associés.

On parle de plus en plus des coopératives de travailleurs associés. Mais le modèle est-il vraiment en passe de s’imposer en Belgique? Petit tour d’horizon des enjeux, niveau de pouvoir par niveau de pouvoir.

Y aurait-il comme un «buzz» autour des CTA, coopératives de travailleurs associés (voir encadré), en Belgique? À bien y regarder, on serait tenté de répondre par l’affirmative. Voilà pourtant des années que ce modèle tarde à s’imposer chez nous malgré ses avantages supposés (voir encadré). Alors qu’en France par exemple, les SCOP, comme on les appelle là-bas, font partie du paysage économique depuis plus de 100 ans.

La coopérative de travailleurs associés

Une coopérative de travail associé est une coopérative dont les membres associés majoritaires au capital sont tout ou partie des salariés, et qui repose sur le principe de démocratie économique et de répartition équitable des résultats.

Elle permet ainsi notamment une reprise en main de l’activité économique par les travailleurs.

Chez nous, rien de tel pour l’heure. Malgré cela, l’actualité vient de remettre les «CTA» sur le devant de la scène, via le cas de Difrenotech, en Région wallonne. L’information a fait du bruit à la fin du mois de décembre 2017. Licenciés suite à la fermeture de leur usine, quatre anciens travailleurs de chez «Truck Technic» – actifs dans le «reconditionnement de différentiels p...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

En savoir plus

On parle de plus en plus des coopératives de travailleurs associés. Mais le modèle est-il vraiment en passe de s’imposer en Belgique? Petit tour d’horizon des enjeux, niveau de pouvoir par niveau de pouvoir.

Y aurait-il comme un «buzz» autour des CTA, coopératives de travailleurs associés (voir encadré), en Belgique? À bien y regarder, on serait tenté de répondre par l’affirmative. Voilà pourtant des années que ce modèle tarde à s’imposer chez nous malgré ses avantages supposés (voir encadré). Alors qu’en France par exemple, les SCOP, comme on les appelle là-bas, font partie du paysage économique depuis plus de 100 ans.

La coopérative de travailleurs associés

Une coopérative de travail associé est une coopérative dont les membres associés majoritaires au capital sont tout ou partie des salariés, et qui repose sur le principe de démocratie économique et de répartition équitable des résultats.

Elle permet ainsi notamment une reprise en main de l’activité économique par les travailleurs.

Chez nous, rien de tel pour l’heure. Malgré cela, l’actualité vient de remettre les «CTA» sur le devant de la scène, via le cas de Difrenotech, en Région wallonne. L’information a fait du bruit à la fin du mois de décembre 2017. Licenciés suite à la fermeture de leur usine, quatre anciens travailleurs de chez «Truck Technic» – actifs dans le «reconditionnement de différentiels p...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Julien Winkel

Julien Winkel

Journaliste (emploi et formation)

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)