Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur
© Flickrcc Adam Slinger

L’industrie du tabac n’a plus la cote, car il paraît que fumer tue. Toutefois, les lobbyistes cigarettiers ont encore de beaux restes. Les grosses entreprises du secteur investissent des millions à Bruxelles pour tenter d’influencer les législations européennes. Le travail de pression concerne le tabac, bien sûr, mais aussi ses substituts, comme la cigarette électronique ou le tabac à chauffer; secteurs dans lesquels les acteurs classiques du tabac ont beaucoup investi. Mais le lobbying se glisse aussi dans des discussions plus inattendues. Des documents révélés par l’ONG Corporate Europe Observatory (CEO), qu’Alter Échos a consultés, révèlent l’existence de multiples contacts entre fonctionnaires européens et industriels du tabac au sujet de la directive sur... l’interdiction des plastiques à usage unique. Le diable se cache dans les mégots... car le plastique est un de leurs composants. Afin de passer sous les radars de la transparence et de faire passer leurs messages auprès des décideurs, les lobbyistes du tabac font preuve d’imagination et développent de multiples stratégies. Toujours au détriment de la santé publique. 

 
Un lobbying pour le maintien des mégots de cigarettes?
British American Tobacco: un discours bien huilé, des contacts «sans limitation» avec la Commission européenne.

L’histoire démarre par une banale requête annuelle d’accès à l’information ...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Mehmet Koksal

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)