Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

"Le Relais social liégeois décolle… sans avion"

09-04-2001 Alter Échos n° 95

Le ministre des Affaires sociales Thierry Detienne, le bourgmestre liégeois Willy Demeyer, le président du CPAS Claude Emonts et les responsables du secteur associatif ontprésenté récemment le Relais social de Liège1 : "Ce jour n'est pas anodin, a lancé d'emblée le ministre. Il est rare qu'une conférence de presseréunisse à la fois la Région, la Ville, le CPAS et les associations".Après 14 mois de travail, la Région wallonne a décidé qu'il n'y aura pas de Samu, mais un Relais social à Liège : "Nous avons visité le Samu social deParis, qui est intéressant, mais ne correspond pas à la région liégeoise, qui compte une plus grande richesse associative. Nous avons donc décidé de ne pastransférer ce modèle". Pourquoi un Relais social ? "Pour répondre à la précarité et par refus d'indifférence. De nombreuses personnes renoncentà solliciter de l'aide : elles n'attendent plus rien. Établir le lien avec ces publics constitue une première étape. Il y a donc quelque chose à faire àLiège, mais avec le constat qu'on ne part pas d'un désert". Le Relais liégeois ne travaillera pas uniquement dans l'extrême...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)