Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

"Le crédit accessible aux personnes à revenus modestes : des pistes alternatives"

03-12-2001 Alter Échos n° 110

Les différents systèmes de crédit à la consommation constituent un engrenage important du surendettement des ménages wallons. Dans le cadre du voletpréventif de sa politique de lutte contre le surendettement, le ministre Detienne s'est interrogé sur les manières de prendre à rebours ces systèmes. C'est ainsiqu'il a au début de l'année confié à l'Observatoire du crédit1 une mission consistant à décrire ce qui existe en Belgique et dans les pays voisinscomme mécanismes alternatifs de crédit à la consommation destinés aux ménages à revenus modestes.1. Le crédit à la consommationEn Belgique, révèle le Rapport général 2000 sur la consommation et le crédit aux particuliers édité cet été par l'Observatoire, le totaldes ouvertures de crédits à la consommation représente 250 milliards de francs, soit presque 5% de la consommation annuelle des ménages (année 99). La proportionmonte à 10% si on établit le rapport avec l'encours des crédits à la consommation (dont le total atteint 482,4 milliards). La partie de la consommation privéefinancée à crédit reste restreinte...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Thomas Lemaigre

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)