Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Social

L'argent achète décidément tout

Que faire pour empêcher les gens de s’entre-tuer ? Les payer… pour qu’ils ne le fassent pas ! Une expérience menée dans la ville de Richmond, aux État-Unis.

26-06-2014
CC Sky Noir

Que faire pour empêcher les gens de s’entre-tuer ? Les payer… pour qu’ils ne le fassent pas ! Ce système existe, et il a été imaginé dans la ville de Richmond aux États-Unis. Une des plus meurtrières du pays… Son principe : identifier les 50 personnes les plus susceptibles de tuer quelqu’un ou d’être tuées et les payer pour qu’elles restent à l’écart des problèmes. Les montants prévus ne sont pas très rondelets (de 220 euros à 735 euros par mois) mais d’après le magazine en ligne Slate.fr, ça marche. Sur les 47 mois du programme, le taux d’homicides de Richmond, qui était la neuvième ville la plus dangereuse des États-Unis, est passé de 47 pour 100 000 à 15 pour 100 000 en 2013. Ce taux a également baissé ailleurs aux États-Unis, mais en moindre proportion. Si vous êtes en recherche de fonds, vous savez donc ce qu’il vous reste à faire. Devenir un mafieux notoire avant de migrer du côté de Richmond. On vous laisse méditer là-dessus en consultant le papier rédigé par Slate.fr. Et un autre, plus détaillé mais en anglais. It’s the economy, stupid !

Julien Winkel

Julien Winkel

Journaliste (emploi et formation)

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)