Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Google+ Impression
Santé
Centre de santé, Médecins du Monde. Photo Olivier Papegnies / Médecins du Monde

L’aide médicale urgente, en phase terminale?

Alter Échos n° 464 24 mai 2018 Martine Vandemeulebroucke

«L’aide médicale urgente pour les soins de confort comme la chirurgie esthétique et les échographies non nécessaires, c’est fini.» La sortie médiatique du ministre MR Denis Ducarme en janvier dernier était un avertissement très clair. L’aide médicale urgente (AMU) pour les migrants en séjour illégal est bien dans la ligne de mire du gouvernement.

Les choses n’ont pas traîné. À peine deux mois après avoir annoncé dans la presse son intention de réorganiser l’AMU, le ministre chargé de l’Intégration sociale a vu son projet de loi voté à la Chambre le 18 mars, malgré les protestations et les a...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Échos. Consultez nos offres d’abonnement, profitez de nos tarifs avantageux en vous pré-abonnant via la plateforme KissKissBankBank de soutien à Alter Échos ou connectez-vous à l’aide du formulaire de connexion ci-dessous.

Pssssttt, cher.chère visiteur.euse du site d’Alter Échos !!!

Sache que ta présence sur notre site nous réjouit. Sache aussi que nous sommes heureux que vous soyez si nombreux.ses à nous suivre sur le web. Nous avons choisi de mettre en accès libre une grande partie de nos articles … pour le partage & pour répondre à notre mission d’éducation permanente. Mais produire une information de fond & de qualité implique un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous à nos revues !

Soutenez-nous ! Abonnez-vous à nos revues en participant à notre campagne de soutien sur KissKissBankBank

A la Une