Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

La pauvreté décortiquée, avec prisme sur les aînés

Les quatre premières parties du rapport bruxellois sur la pauvreté viennent d’être publiées en bloc. Chiffres, contributions externes, plan politique et, pour lapremière fois, une partie thématique qui en l’occurrence met le projecteur sur la problématique de la pauvreté chez les aînés. Une cinquième partietransversale et les conclusions sont attendues pour début 2009. En attendant, le première volée offre déjà beaucoup d’infos à se mettre sous la dent,singulièrement dans la partie thématique.

14-11-2008 Alter Échos n° 262

Les quatre premières parties du rapport bruxellois sur la pauvreté viennent d'être publiées en bloc. Chiffres, contributions externes, plan politique et, pour lapremière fois, une partie thématique qui en l'occurrence met le projecteur sur la problématique de la pauvreté chez les aînés. Une cinquième partietransversale et les conclusions sont attendues pour début 2009. En attendant, le première volée offre déjà beaucoup d'infos à se mettre sous la dent,singulièrement dans la partie thématique.L'Observatoire bruxellois de la santé et du social1 a mis en ligne, fin octobre, les quatre premières parties de l'édition 2008 du rapport bruxellois surl'état de la pauvreté2. L'organisation de ce rapport est régie par une une ordonnance (loi régionale) de juillet 2006 qui prévoit qu'il soitpublié tous les deux ans et qu'il comporte cinq parties distinctes :- le baromètre social, qui est une sorte de cahier statistique et qui est publié, lui, d'office tous les ans par l'Observatoire ;- des contributions externes relatives à la lutte contre la pauvreté ;- un rapport spécifique sur un thème choisi par le Collège réuni3 : pour 2008, il s'agi...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)