Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

L'économie alternative, la tête hors de la crise

Les conséquences de la crise des crédits – devenue crise économique – ne prêtent guère à remonter le moral. Pourtant, il est des secteurs qui non seulementgardent le cap mais voient – ou devraient voir – le volume de leur activité augmenter. Tour d’horizon.

14-01-2009 Alter Échos n° 265

Les conséquences de la crise des crédits - devenue crise économique - ne prêtent guère à remonter le moral. Pourtant, il est des secteurs qui non seulementgardent le cap mais voient – ou devraient voir - le volume de leur activité augmenter. Tour d’horizon.Un record de 8 512 faillites d’entreprises en 2008, dont pas moins de 710 faillites enregistrées en novembre. « C'est 7,73 % de plus que durant le même mois de2007 et le plus mauvais chiffre jamais affiché au cours d'un mois de novembre », constate le bureau d'études Graydon1. Ce dernier souligne néanmoins quetout ne va pas mal dans le royaume : « En résumé, 75 % des entreprises se portent bien, 20 % ne vont pas bien et 5 %, pas bien du tout. »Un des domaines incontestablement épargné par la crise est celui du financement alternatif. « Depuis l’annonce de cette crise, nombreuses sont les personnes qui ontouvert un compte Triodos2, livre le courtier Bernard Poncé. Et d’expliciter : au plus fort de la crise, nous sommes passés à une centaine d’ouverturesde compte par jour au lieu d’une moyenne de 15. Nous nous sommes alors demandés dans quelle mesure cet effet était lié à...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)