Alter Échosr
Regard critique · Justice sociale

Archives

« L’agence d’intérim du Forem fait peau neuve »

23-03-1998 Alter Échos n° 26

Nouveau nom, nouveau logo, campagne de communication : T service intérim (aujourd’hui « t intérim »)1 a mis moins d’un an pour tirer les leçons de l’audit interne du Forem,réalisé par le bureau Andersen Consulting.
Cet audit avait mis en évidence trois points faibles :
• Ie manque de management central ;
• I’insuffisance des outils (informatique, mesures de performance et de pénétration du marché) ;
• la faiblesse majeure de la politique de marketing, ce qui se traduisait (entres autres) par une absence de stratégie globale et de coordination entre les agences.
En conclusion, Andersen proposait une démarche commerciale forte tout en précisant que « si l’évolution que le Forem semble vouloir amorcer ne se fait pas au même rythme quecelle du T service, ce dernier restera handicapé en terme d’image vu son lien avec le Forem ».
Le cabinet de Jean-Claude Van Cauwenberghe et la direction du Forem ont donc décidé de mettre le paquet sur une opération de « lifting » et de promotion commerciale. Le toutsous-tendu par deux enjeux.
• Augmenter la part de marché de t intérim, en la faisant passer de 13 à 20 %. Né en 1980 et jouissant de l’autonomie financière depuis 1994, t intérimcompte aujourd’hui 17 agences. Son chiffre d’affaires, en 1997, a dépassé les 2 milliards. La concurrence est extrêmement rude dans un marché qui épouse parfaitementde profondes mutations sociologiques : sur 100 travailleurs qui sont entrés dans les entreprises en 1996, 46,7 % I’ont fait à titre intérimaire ; 35,9 % avec un contrat àdurée indéterminée et 11,8 % avec un contrat à durée déterminée.
• Tester les capacités du Forem à s’immerger dans un marché de plus en plus libéralisé. La convention n°181 de l’Organisation internationale du travail(juin 97) concernant les agences d’emploi privées va, dans les années à venir, mettre fin au principe du monopole des services publics en matière de placement desdemandeurs d’emploi.
À terme, c’est donc l’ensemble des services du Forem qui devront opérer leur mutation. La petite frégate t service ouvre, la voie de la mise en concurrence. Aux dernièresnouvelles, le porte-avion Forem quittera à son tour le quai dans six mois.
1 t intérim, pl. des tramways 9/3 à 6000 Charleroi, tél. :071/20 50 40, fax : 071/30 93 66, site web : http://www.forem.be

Alter Échos

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)