Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Le projet Jump, entamé en 1996 avec le soutien du Fonds social européen, veut favoriser l'insertion socioprofessionnelle de femmes peu scolarisées qui ont mené àbien un parcours de formation à l'âge adulte. Des entretiens avec des femmes des groupes cibles et avec des personnes les accompagnant dans leur parcours d'insertion ont permis derédiger des fiches et des brochures diffusées dans les organismes d'insertion. En 1999 et 2000, le projet s'est focalisé sur l'analyse du marché de l'emploi effectivementaccessible au groupe cible et sur la sensibilisation d'employeurs potentiels à l'embauche de femmes qui ont prouvé leur motivation professionnelle en réussissant leur formation."Tout au long du projet, il est apparu que des mécanismes et des enjeux collectifs influençaient positivement ou négativement les chances des femmes sur le marché del'emploi ainsi que leurs conditions de travail, explique Marie-Paule Paternottre de la direction de l'égalité des chances. Par ailleurs, il est devenu évident que les femmes quiaccèdent à l'emploi après une formation ont encore besoin d'un soutien pour trouver leur place dans le milieu de travail." En tant que force de représentation et dedéfense des travailleurs e...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Alter Échos

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)