Alter Échosr
Regard critique · Justice sociale

Niché dans une ancienne ferme du Brabant wallon, L'Arbre qui pousse se définit comme «lieu d’expérimentation, un tiers-lieu qui nous permet de repenser nos rapports à l’énergie, aux ressources et au vivant, humains inclus». Sur ses six hectares de terres, diverses associations cultivent - au sens propre - leurs projets. Parmi elles, Lutea fabrique des couleurs organiques. Anne-Sylvie cultive ainsi le persicaria tinctoria pour en extraire l'indigo, le tout selon les principes de l'agriculture biologique. Les mauvaises herbes du champ sont donc enlevées manuellement.

Cette photo de Coralie Vankerkhoven fait partie d'un travail en cours sur ces lieux qui interrogent ce «que signifie habiter le monde au XXIe siècle».

https://coralievankerkhoven.wordpress.com...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Alter Échos

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)