Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Google+ Impression
Discrimination
© peter-hershey-unsplash.com

Homo sweet home 

Alter Échos n° 460 27 février 2018 Pierre Jassogne

Être senior et homosexuel, une réalité encore passée sous silence. Notamment dans les maisons de repos.

La question de l’accueil des aînés LGBT dans les maisons de repos reste taboue en Belgique, comme dans le reste de l’Europe où les établissements «gay-friendly» se font encore discrets. Pourtant, en 2012, une étude de la Hogeschool Gent (435 personnes de 18 à 81 ans) révélait que 58% des homosexuels belges interrogés étaient en faveur de ce type particulier de maisons de repos. En Flandre, une maison de repos gay-friendly était d’ailleurs en projet à Schoten, près d’Anvers. Mais le prix d...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Échos. Consultez nos offres d’abonnement &  profitez de notre offre de rentrée à tarif avantageux. La revue Alter Échos est également disponible à la vente en librairie. Produire une information de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Lisez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous…

En savoir plus

Être senior et homosexuel, une réalité encore passée sous silence. Notamment dans les maisons de repos.

La question de l’accueil des aînés LGBT dans les maisons de repos reste taboue en Belgique, comme dans le reste de l’Europe où les établissements «gay-friendly» se font encore discrets. Pourtant, en 2012, une étude de la Hogeschool Gent (435 personnes de 18 à 81 ans) révélait que 58% des homosexuels belges interrogés étaient en faveur de ce type particulier de maisons de repos. En Flandre, une maison de repos gay-friendly était d’ailleurs en projet à Schoten, près d’Anvers. Mais le prix d...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Échos. Consultez nos offres d’abonnement &  profitez de notre offre de rentrée à tarif avantageux. La revue Alter Échos est également disponible à la vente en librairie. Produire une information de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Lisez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous…

Pssssttt, cher.chère visiteur.euse du site d’Alter Échos !!!

Sache que ta présence sur notre site nous réjouit. Sache aussi que nous sommes heureux que vous soyez si nombreux.ses à nous suivre sur le web. Nous avons choisi de mettre en accès libre une grande partie de nos articles … pour le partage & pour répondre à notre mission d’éducation permanente. Mais produire une information de fond & de qualité implique un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous à nos revues !

A la Une