Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

Flandre : Vous voulez un logement social ? Allez apprendre le néerlandais !

Le nouveau code du logement (“wooncode” en néerlandais) du ministre Marino Keulen (VLD), approuvé le 24 février dernier par le gouvernement flamand, risque peut-être dedéboucher sur un nouveau conflit communautaire. Il contient en effet des dispositions à caractère linguistique : tout candidat à un logement social en Régionflamande devra s’engager à suivre des cours de langue néerlandaise s’il ne peut faire preuve de ses connaissances en la matière. Et, fort d’un avis plutôt positif duConseil d’État, le gouvernement d’Yves Leterme semble avoir décidé de se passer de toute concertation avec les francophones.

10-03-2006 Alter Échos n° 204

Le nouveau code du logement ("wooncode" en néerlandais) du ministre Marino Keulen (VLD), approuvé le 24 février dernier par le gouvernement flamand, risque peut-être dedéboucher sur un nouveau conflit communautaire. Il contient en effet des dispositions à caractère linguistique : tout candidat à un logement social en Régionflamande devra s'engager à suivre des cours de langue néerlandaise s'il ne peut faire preuve de ses connaissances en la matière. Et, fort d'un avis plutôt positif duConseil d'État, le gouvernement d'Yves Leterme semble avoir décidé de se passer de toute concertation avec les francophones.La première mouture de ce texte avait été présentée fin novembre, sous la forme d'un avant-projet de décret, par Marino Keulen, ministre flamand duLogement mais aussi de l'Intégration. Le code du logement a pour but notamment de définir les conditions auxquelles les candidats locataires doivent répondre pour pouvoirprétendre à un logement social. Et désormais, en Flandre, il y aura un critère linguistique.En pratique, un diplôme d'une institution d'enseignement du rôle néerlandophone sera considéré comme une preuve suffisante de connaissance de l...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Pierre Gilissen

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)