Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Google+ Impression
Emploi/formation
© pexels.com

Enfin un statut pour les accueillantes

Alter Échos n° 464 9 mai 2018 Céline Teret

Après 30 ans de revendications, les accueillantes à domicile vont enfin obtenir un statut social. Un projet pilote va en tout cas dans ce sens en Fédération Wallonie-Bruxelles. Une vraie victoire pour le secteur de la petite enfance qui voit là le signe d’une revalorisation du métier.

Chaque année, 10.000 bambins de 0 à 3 ans côtoient des lieux d’accueil à domicile. Les accueillantes conventionnées1 – l’emploi du féminin s’impose dans un secteur où les hommes font figure d’exception – sont environ 2.550 à exercer cette profession dans la partie francophone du pays. Dix heures par jour, cinq...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Échos. Consultez nos offres d’abonnement, profitez de nos tarifs avantageux en vous pré-abonnant via la plateforme KissKissBankBank de soutien à Alter Échos ou connectez-vous à l’aide du formulaire de connexion ci-dessous.

Après 30 ans de revendications, les accueillantes à domicile vont enfin obtenir un statut social. Un projet pilote va en tout cas dans ce sens en Fédération Wallonie-Bruxelles. Une vraie victoire pour le secteur de la petite enfance qui voit là le signe d’une revalorisation du métier.

Chaque année, 10.000 bambins de 0 à 3 ans côtoient des lieux d’accueil à domicile. Les accueillantes conventionnées1 – l’emploi du féminin s’impose dans un secteur où les hommes font figure d’exception – sont environ 2.550 à exercer cette profession dans la partie francophone du pays. Dix heures par jour, cinq...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Échos. Consultez nos offres d’abonnement, profitez de nos tarifs avantageux en vous pré-abonnant via la plateforme KissKissBankBank de soutien à Alter Échos ou connectez-vous à l’aide du formulaire de connexion ci-dessous.

Pssssttt, cher.chère visiteur.euse du site d’Alter Échos !!!

Sache que ta présence sur notre site nous réjouit. Sache aussi que nous sommes heureux que vous soyez si nombreux.ses à nous suivre sur le web. Nous avons choisi de mettre en accès libre une grande partie de nos articles … pour le partage & pour répondre à notre mission d’éducation permanente. Mais produire une information de fond & de qualité implique un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous à nos revues !

Soutenez-nous ! Abonnez-vous à nos revues en participant à notre campagne de soutien sur KissKissBankBank

A la Une