Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

Du microcrédit à l’africaine avec La Payote à Namur

Pour réduire l’exclusion bancaire des immigrés mais aussi des autochtones précarisés, l’asbl La Payote1 – créée par GermaineBucyedusenge – fait du microcrédit en s’inspirant du modèle africain de « la tontine ». Une façon de conjuguer l’épargne et le crédit touten appliquant des critères adaptés aux immigrés.

06-10-2006 Alter Échos n° 216

Pour réduire l’exclusion bancaire des immigrés mais aussi des autochtones précarisés, l’asbl La Payote1 - créée par GermaineBucyedusenge - fait du microcrédit en s’inspirant du modèle africain de « la tontine ». Une façon de conjuguer l’épargne et le crédit touten appliquant des critères adaptés aux immigrés.Le modèle de la tontine pour réduire l’exclusion bancaireArrivée du Rwanda avec sa famille en 1994 pour échapper au génocide, Germaine Bucyedusenge a été confrontée à de multiples difficultés :« Ce n’était pas facile ni pour se régulariser sur le plan administratif ni pour scolariser les enfants. Les populations fragilisées subissent l’exclusionbancaire. Nous ne pouvons acheter ne fût ce qu’un frigo car le crédit à la consommation nous est refusé puisque nous ne pouvons pas ouvrir de compte bancairelorsqu’on a une carte de candidat réfugié. De même pour les frais de scolarité ou d’étude ou pour chercher un emploi à l’étranger. Ensachant que 95% des immigrés - y compris les minimexés - envoient de l’argent aux leu...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)