Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

"Des conseillers en ressources humaines au Forem en 2002"

27-07-2001 Alter Échos n° 102

Le 28 juin, le gouvernement a arrêté en seconde lecture sa position sur le développement et la généralisation par le Forem de la fonction de Conseiller enressources humaines1.
Il s’agit en fait de refondre le Service relations entreprises en le départissant de sa mission initiale d’information des entreprises sur les activités du Forem et sur les politiquesrégionales qu’il met en œuvre. Avec ces nouveaux conseillers, le Forem se dotera d’une fonction de premier conseil sur toutes les questions liées au recrutement et à lagestion du personnel (aides à l’emploi, formation, conseil, informations diverses), destinée en particulier aux petites entreprises, aux indépendants qui veulent procéderà leurs premiers recrutements, et aux demandeurs d’emploi qui envisagent d’adopter le statut d’indépendant.
La mission du Conseiller en ressources humaines est principalement formulée en termes de relais d’information. Certes vers les services du Forem, mais aussi vers les nombreuses autresopérateurs de terrain, services aux entreprises, administrations et parastataux, régionaux ou fédéraux : comprendre les besoins des entreprises, les orienter vers lesorganismes compétents, les mettre en contact avec elles, et veiller à ce que la demande aboutisse à une réponse utile. Quand plusieurs possibilités seprésentent, il s’agira d’aider l’employeur à se poser les bonnes questions et de réfléchir avec lui à la manière de les formuler pour avoir la bonneinfo.
Le gouvernement a tenté de baliser cette mission : elle « commence après l’analyse des besoins, se traduit par la communication de l’information attendue, et s’arrête avant lamission de consultant ».
ýe Forem devra rendre ces conseillers opérationnels d’ici janvier 2002. Chacune des onze Directions régionales disposera d’une équipe de Conseillers. On procéderad’abord à un appel à candidatures internes, puis, si c’est encore nécessaire, une offre d’Bmploi sera publiée. Une formation spécifique a aussi étéprévue.
Ces services seront entièrement gratuits et ils seront à terme intégrés dans le Guichet unique entreprises prévu par la Contrat d’avenir pour la Wallonie.
La déontologie des Conseillers doit aussi être précisée en collaboration avec les représentants des employeurs. Le gouvernement en a déjà fixéles principes généraux :
> premiers contacts systématiquement avec le chef d’entreprise,
> confidentialité totale des informations communiquées par l’entreprise,
> aucune immixtion dans le domaine des relations sociales,
> pas d’action proactive sur les thèmes réservés des partenaires sociaux tels le partage du temps de travail, le niveau des salaires, etc.
> neutralité à l’égard des différents prestataires de services aux entreprises.
1 Cabinet Arena : Cristina Gonzalez, rue du Moulin de Meuse 4 à 5000 Namur, tél. : 081 23 47 90, fax : 081 23 47 64.

Thomas Lemaigre

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)