Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

“Dans l’attente d’un cadre légal, l’AIS Logement pour Tous pallie l’urgence”

15-12-1997

Alors que la Constitution garantit le droit au logement, de nombreuses personnes restent en peine de se loger moyennant un loyer adapté à leurs faibles ressources. Or, tout le mondes’accorde à dire que ce ne sont pas les logements qui manquent à Bruxelles, mais certaines réalités (hausse des loyers, dégradation du parc de logements,…)ont rendu l’offre inadaptée à la demande.
C’est pour pallier cette inadéquation que s’est constitué en juillet 1996 l’asbl Logement pour Tous1, une Agence Immobilière Sociale (AIS) créée àl’initiative de l’AREHAB2, du CIRIS3, de Convivence4, du Home familial bruxellois SCL5, de Renovassistance6 et de La Source7.
Cette AIS assure aujourd’hui la gestion locative de 48 logements dont les propriétaires, tant privés que publics, ont accepté des loyers inférieurs aux prix dumarché. En échange, Logement pour Tous se charge de l’attribution du logement et du suivi complet (conclusion du bail et des contrats d’assurance, perception du loyer, provisionnementd’un fonds de garantie, prise en charge des travaux d’entretien,…).
Concrètement, lors d’une mise en location, l’AIS informe les services sociaux, privés et publics, qui se chargent alors d’introduire les candidatures. Après quoi Logement pourTous transmet les informations à son Comité d’attribution.
Ce service s’adresse à toute personne dont les revenus sont inférieurs à 80 % des revenus d’admission dans le secteur du logement social et les loyers sont calculés demanière à ne pas excéder 30 % du revenu minimum (minimex + allocations familiales).
Depuis un an et demi, Logement pour Tous attend toujours qu’un cadre légal réglemente ses activités mais l’ordonnance relative aux AIS est toujours en discussion en Commission dulogement du Parlement bruxellois, en vue d’une entrée en vigueur pour juin 98.
En attendant, l’asbl fonctionne vaille que vaille, subsistant grâce aux frais de gestion (entre 5 et 15 % du loyer en fonction des garanties offertes), ce qui représente un budget annuelinférieur à 900.000 francs quand un million et demi serait nécessaire, et au travail bénévole des membres des associations fondatrices.
1 Logement pour Tous, av. Destrier 24 à 1140 Bruxelles, tél. : 02/268 31 09, fax : 02/262 32 27.
2 AREHAB (Association pour la réhabilitation de l’habitat à Bruxelles), rue de la Prévoyance 56 à 1000 Bruxelles, tél : 02/502 04 04.
3 CIRIS (Conseil information, recherche en matière d’innovation sociale).
4 Convivence-Samenleven (sprl subsidiée dans le cadre des projets «insertions», elle inventorie le parc immobilier vide, établit et diffuse la liste des logements àlouer), rue du Poinçon 19A à 1000 Bruxelles, tél : 02/512 68 61.
5 Home familial bruxellois SCL (Société coopérative de locataires agréée par la Société du logement de la Région Bruxelloise), avenue Destrier24 à 1140 Bruxelles, tél : 02/705 20 89, fax : 02/705 45 67.
6 Renovassistance (asbl qui œuvre à l’insertion par le logement).
7 La Source (Maison d’accueil pour sans abris qui assure la gestion de logements de transit), rue de la Senne 75 à 1000 Bruxelles, tél. : 02/512 72 04, fax : 02/512 71 75.

Alter Échos

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)