Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Les tests psychologiques en matière de sélection professionnelle sont un sujet pour le moins controversé. Pourtant les arguments des partisans comme des opposants à cestests sont plutôt rares. Les Presses Universitaires de France viennent d'éditer un numéro de la Collection «Que sais-je ?»1 sur la question.Ce livre trace d'emblée les points de vue de professionnels du recrutement et des candidats à un poste de travail. Il tente ensuite de déterminer la notion même de test, ens'appuyant notamment sur une définition, communément admise, du Dr Pierre Pichot: «On appelle test mental une situation expérimentale standardisée servant destimulus à un comportement. Ce comportement est évalué par une comparaison statistique avec celui d'autres individus placés dans la même situation, permettant ainside classer le sujet examiné, soit quantitativement, soit typologiquement.»Mais le principal intérêt de cet ouvrage réside dans la tentative de typologie des tests de recrutement (les tests d'efficience, de personnalité et de mise en situation),et dans la discussion de leur fiabilité et leurs limites en terme de principe, de méthode d'élaboration et de questionnement, d'analyse des...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Alter Échos

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)