Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Rond-point Schuman

Commission européenne : Marianne Thyssen questionnée

Depuis ce lundi, les (probables) futurs commissaires européens – désignés par Jean-Claude Juncker, le futur président de la Commission – sont entendus et questionnés par le parlement européen. Un exercice périlleux qui n’est pas que formel : si l’un d’eux est jugés incompétent par le parlement, sa nomination pourrait être remise en cause à la fin des auditions, le 7 octobre prochain.

01-10-2014
Marianne Thyssen. CC European Parliament

Depuis ce lundi, les (probables) futurs commissaires européens – désignés par Jean-Claude Juncker, le futur président de la Commission — sont entendus et questionnés par le Parlement européen. Un exercice périlleux qui n’est pas que formel : si l’un d’eux est jugés incompétent par le Parlement, sa nomination pourrait être remise en cause à la fin des auditions, le 7 octobre prochain.

Ce matin, c’était le tour de Marianne Thyssen (CD&V, PPE) la future commissaire belge qui sera notamment chargée de l’Emploi et des Affaires sociales – en plus des « Compétences » et de la Mobilité professionnelle.

L’audition a été introduite par la députée européenne socialiste suédoise Marita Ulvskog, qui a donné le ton. « Les droits des gens ont été réduits en pièces par la crise. Les personnes souhaitant travailler ne sont pas juste sans emploi, elles n’ont pas de droits.(…) En juillet de cette année, le chômage des jeunes atteignait 22 % au sein de l’UE. Dans certains pays, ce niveau est si élevé que la moitié des jeunes est sans emploi. Nous avons vu les conséquences de cela aux élections européennes de cette année. Les gens ressentent du désespoir et se tournent vers les partis extrémistes. »

Une introduction à laquelle Thyssen a répondu : « Mes objectifs pour les cinq prochaines années sont claires comme du cristal : se battre pour plus d’emplois, se battre contre la pauvreté et l’exclusion sociale. » Avant d’enchaîner : « Nous ne devons pas choisir entre compétitivité et justice sociale. » Ou encore « L’emploi et les politiques sociales doivent être plus présents dans le semestre européen. » Rappelons que le semestre européen est un cycle de coordination des politiques économiques et budgétaires au sein de l’UE. Ce cycle se concentre sur les six premiers mois de chaque année, d’où son nom. Dans le cadre du semestre européen, les États membres alignent leurs politiques économiques et budgétaires sur les règles et les objectifs arrêtés au niveau de l’UE.

De manière plus précise, Marianne Thyssen a été interrogée sur le fait de savoir si elle soutiendrait l’établissement d’un revenu minimum au niveau européen. Elle a répondu que si cela ne tenait qu’à elle, chaque pays membre serait doté d’un revenu minimum… sans répondre à la question de savoir si cela devait être organisé au niveau de l’Union européenne.

Concernant la fameuse directive sur les travailleurs détachés, Marianne Thyssen a déclaré que celle-ci devait être appliquée correctement et qu’il faudrait ensuite évaluer si cela fonctionne ou pas. Si cela n’est pas le cas, elle devra être révisée. « Laissez moi être parfaitement claire sur la directive relative au détachement des travailleurs. Nous devons appliquer, évaluer et réviser », a-t-elle dit.

Notons que vous pouvez suivre les auditions des autres commissaires en direct sur le très intéressant site « European Voice », d’où sont tirées ces citations.

 

Julien Winkel

Julien Winkel

Journaliste (emploi et formation)

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)