Alter Échosr
Regard critique · Justice sociale

Archives

Collaboration entre les Magasins citoyens et Lire et Écrire à La Louvière

En octobre 2006, le CPAS de La Louvière ouvrait les portes de ses Magasins citoyens1. Cette passerelle vers l’emploi pour les stagiaires en formation du CPAS souhaite aujourd’huidonner un maximum d’atouts aux personnes inscrites dans un processus d’insertion. En particulier les personnes en situation d’illetrisme. L’action vient de se concrétiser sous la forme d’unpartenariat associatif avec l’asbl Lire et Écrire 2 pour la réalisation de folders plus accessibles à ces publics précarisés.

04-02-2008 Alter Échos n° 244

En octobre 2006, le CPAS de La Louvière ouvrait les portes de ses Magasins citoyens1. Cette passerelle vers l’emploi pour les stagiaires en formation du CPAS souhaite aujourd’huidonner un maximum d’atouts aux personnes inscrites dans un processus d’insertion. En particulier les personnes en situation d’illetrisme. L’action vient de se concrétiser sous la forme d’unpartenariat associatif avec l’asbl Lire et Écrire 2 pour la réalisation de folders plus accessibles à ces publics précarisés.

L’initiative est originale et démontre d’une volonté de modifier l’approche communicationnelle envers des publics précarisés, qui font appel aux services du CPAS, maisqui se révèlent plus difficilement atteignables que d’autres. «En 2007, souligne Malou Plumer, coordinatrice de l’asbl Lire et Écrire Mons Borinage Centre, nous nous sommesrendus dans les Magasins citoyens de La Louvière, pour y découvrir les formations dispensées et effectuer un travail sur la santé, l’hygiène et le bien-être,et nous nous sommes aperçus que notre public ne connaissait pas bien les lieux. Non pas faute d’information, mais de communication.»

Le problème se situait au niveau des dépliants d’information, des affiches, des folders, etc. « Ils contenaient trop d’écrits de tailles et de policesdifférentes. Or, il faut savoir qu’avec les personnes illettrées, la manière de communiquer doit être différente. Les codes de l’écrit ne sont pas lesmêmes. Les symboles que l’on peut utiliser dans les publications ne sont pas internationaux dès lors que l’on parle d’illetrisme. Le caillou blanc, par exemple, qui symbolise lebien-être est plutôt perçu par ces personnes comme un caillou, symbole du travail carrier. Dès lors, nous nous sommes demandés comment faire pour contacter cespopulations autrement.»

Une expérience qui essaime

L’asbl Lire et Écrire a ainsi mis sur pied une commission participative qui a planché sur cette « autre » communication. Les brochures ont étéretravaillées, simplifiées au niveau du vocabulaire employé, agrémentées de sigles et de photos. Elles ont ensuite été éditées avec lesoutien de la Communauté française. « L’important est de donner du sens aux mots, une cohérence à notre action et à ces services, insiste Malou Plumer. Letravail de relecture est devenu une vraie démarche d’alphabétisation. En général, l’illetrisme est quelque chose de tabou. L’avouer est très difficile. Or, dansnotre antenne, sur la Région du Centre, en 2007, nous avons recensé près de 41 nationalités sur 340 personnes. Et toutes ces personnes n’ont pas les mêmesrepères.»

Pour les responsables du CPAS de La Louvière, ce partenariat est essentiel, car il complète l’offre déjà proposée. « Les Magasins citoyens sont un lieuouvert, de dialogue, sans ségrégation… »3
Le nouveau partenariat semble prendre dès maintenant une direction plus précise, au travers de la concrétisation de conventions avec d’autres CPAS de la Communauté urbainedu Centre et avec d’autres services de la ville. On évoquera notamment le service environnement pour la réalisation de brochures sur le « tri ».

1. Magasins citoyens :
– contact : Karine Bailly, coordinatrice,
– adresse : rue Hamoir, 56 à 7100 La Louvière
– tél. : 064 23 60 10
– GSM : 0496 92 67 33
– courriel bailly.karine@lalouviere-cpas.be
– site : http://www.lalouviere-cpas.be/magasincitoyen.htm
2. Asbl Lire et Écrire Mons-Borinage Centre :
– contact : Malou Plumer, coordinatrice
– adresse : place communale 2a, à 7100 La Louvière
– tél. : 064 31 18 80
– fax : 064 31 18 99
– site : www.lire-et-ecrire.be/

3. Amorcé avec l’ouverture de « Vesti Bulle », un magasin de vêtements de seconde main, le concept propose à la population un panel de services tels un atelier derénovation de meubles, un restaurant social, un espace de rencontres/débats et la possibilité pour des bénéficiaires d’effectuer leur apprentissage dans lesdifférents domaines et/ou d’y obtenir un emploi dans le cadre du contrat article 60 § 7.

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)