Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

La Belgique s'oriente vers une gestion mixte - privé/public - du marché de l'emploi. En clair, cela signifie que le Forem, l'ORBEm et le VDAB n'auront bientôt plus le monopoledu placement des chômeurs.Jusqu'ici une convention internationale, signée par la Belgique, interdisait aux pays signataires de faire du placement payant, exceptions faites des artistes et des intérimaires. Lorsde sa 85ème session, à Genève, la Conférence internationale de l'Organisation internationale du travail a adopté, le 19 juin 97, la convention 181 concernant lesagences d'emplois privées qui annule la précédente1.«Désormais, les pays ratifiant cette convention pourront créer des agences privées payantes de placement, nous explique Eddy Courthéoux directeur de l'Orbem2, ce quipermettra une gestion mixte du marché. En Belgique, ce sont les trois Régions et le fédéral qui devront ratifier cette convention. Après seulement, ils pourrontprendre les dispositions nécessaires. De toute façon, nous sommes déjà dans une situation de concurrence, étant donné que les agences d'intérim fontdéjà duplacement payant. De facto, il n'y a déjà plus de monopole de placement public&r...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Alter Échos

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)