Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Pinterest Impression
Etudes
Samuel_Zeller, Unsplash

Bourses d’études : Kafka pour les allocataires sociaux

Alter Échos n° 474 7 juin 2019 Grégoire Comhaire Comhaire

Depuis deux ans, certains allocataires sociaux ont vu le montant de leur allocation d’études divisé par trois. En cause, une nouvelle interprétation du décret. À moins qu’il ne s’agisse d’une volonté politique pour faire des économies. Difficile d’y voir clair.

Caroline (prénom d’emprunt) ne décolère pas. Usagère du CPAS de Charleroi et bénéficiaire du revenu d’intégration sociale (RIS), c’est peu dire que cette mère de trois enfants ne roule pas sur l’or. Deux de ses filles sont actuellement scolarisées dans l’enseignement secondaire. Pour chacune d’entre elles, Caroline percevait, jusqu’à...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Échos. Commandez votre exemplaire en ligne et/ou consultez nos offres d'abonnement ! La revue Alter Échos est également disponible à la vente en librairie. Vous êtes déjà abonné à notre édition numérique ? Connectez-vous pour accéder à l'ensemble de nos contenus ! Soutenez un projet de presse indépendant & critique ! Lisez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous...

Pssssttt, cher.chère visiteur.euse du site d’Alter Échos !!!

Sache que ta présence sur notre site nous réjouit. Sache aussi que nous sommes heureux que vous soyez si nombreux.ses à nous suivre sur le web. Nous avons choisi de mettre en accès libre une grande partie de nos articles … pour le partage & pour répondre à notre mission d’éducation permanente. Mais produire une information de fond & de qualité implique un coût. Soutenez-nous ! Lisez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous…

A la Une