Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

Bilan des États généraux de la culture : clap deuxième !

Le 9 mai dernier, la ministre de la Culture et de l’Audiovisuel, Fadila Laanan (PS), a déposé au gouvernement de la Communauté française, une noted’évaluation des « Priorités culture » issues des États généraux de la culture (EGC)1 menés de décembre 2004 àjuin 2005. La ministre s’accorde un large satisfecit proche de la grande distinction. N’est-ce pas normal pour un plan qu’elle a elle-même mis au point il y après de trois ans ? Inspection d’un chantier nommé « Culture ».

23-05-2008 Alter Échos n° 252

Le 9 mai dernier, la ministre de la Culture et de l’Audiovisuel, Fadila Laanan (PS), a déposé au gouvernement de la Communauté française, une noted’évaluation des « Priorités culture » issues des États généraux de la culture (EGC)1 menés de décembre 2004 àjuin 2005. La ministre s’accorde un large satisfecit proche de la grande distinction. N’est-ce pas normal pour un plan qu’elle a elle-même mis au point il y après de trois ans ? Inspection d’un chantier nommé « Culture ».En 2004-2005, les États généraux de la culture furent un large débat, intersectoriel, décloisonné et transversal, constitué de 24ateliers-rencontres et accompagné par un site web (http://www.forumculture.be) toujours en ligne, où vous pouveztélécharger le document d’évaluation de la mise en place depuis deux ans. À l’époque, il a abouti à une note d’orientation intitulée« Priorités culture » adoptée par le gouvernement le 7 novembre 2005, qui sert de base de départ à l’évaluation. Ce document listait cinqpriorités : améliorer la gouvernance publique ; assu...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Jacques Remacle

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)