Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

"Association du management de centre-ville (AMCV) : missions générales"

09-04-2001 Alter Échos n° 95

L’Association du management de centre-ville (AMCV)1 a vu le jour à Charleroi en 1997. Elle est le fruit d’une étude relative à la gestion de centre-ville, commandée en1995 par la Ville de Charleroi et menée en collaboration avec la Région wallonne. Aujourd’hui, le champ d’action de l’asbl s’étend à toute la Belgique (Régionwallonne, Région bruxelloise, Région flamande) et à Lille-Roubaix-Tourcoing2. Pour l’AMCV, “la gestion de centre-ville (GCV) consiste à mettre en œuvre (dans le cadred’un partenariat public-privé, ndlr) une stratégie ciblée et équilibrée qui doit permettre au centre-ville de répondre aux attentes de ses utilisateursactuels et futurs. Il s’agit d’identifier leurs besoins immédiats ou à venir, et de mettre en œuvre les moyens nécessaires pour atteindre les objectifs définis par un‘business plan’.”
Pour Pierre Francis, directeur exécutif de l’asbl, la mise en place du concept de gestion de centre-ville se fait dans un contexte particulier : “Il s’inscrit tout d’abord dans une logique deretour de la clientèle vers le centre-ville. Il suffit d’observer les nouveaux concepts de petits magasins qui y sont créés. Toutefois, nous ne fonctionnons pas dans une logiqued’opposition périphérie centrý-ville. Nous accompagnons un processus historique qui se met en place. Ensuite, il y a la logique du développement durable. La gestion decentre-ville, ce n’est pas que du commerce, mais aussi du logement, des activités économiques, favoriser l’accessibilité dans le centre-ville pour tous (piétons, voitures,transports en commun), accompagner les investisseurs à la commune pour les aider dans les démarches.”
Les missions essentielles de l’AMCV sont les suivantes :
n professionnaliser le rôle et le métier de gestionnaire de centre-ville3 ;
n sensibiliser les acteurs socioéconomiques, politiques, associatifs aux différents niveaux de pouvoir ;
n mettre en réseau les cellules de GCV et développer des projets avec des partenaires européens4 ;
n fournir expertises et conseils aux gestionnaires de centre-ville (formation, création d’outils, diffusion d’informations et de techniques efficaces…) ;
n rechercher de nouvelles techniques de GCV ;
n réfléchir par rapport au cadre juridique.
À tout cela, s’ajoutent bien évidemment des missions de représentation, de service aux membres, etc.
1 Association neutre financée pour 22 % par des fonds publics et à 78 % par le privé. Rue Emile Tumelaire 93/3 à 6000 Charleroi, tél. 071/ 70 24 22, fax 071/ 30 1450, e-mail : amcv@skynet.be
2 L’AMCV représente la Belgique au sein de la Fédération européenne des centres-villes. Actuellement, la Belgique est un des trois leaders européens enmatière de gestion de centre-ville (GCV), les deux autres sont la Grande-Bretagne et la Suède. Tous trois sont sollicités régulièrement par d’autres payseuropéens, où la GCV tarde à se développer.
3 L’AMCV a un rôle important en Wallonie ; elle mène une action en commun avec la Région bruxelloise, dont elle évalue les 12 noyaux commerciaux ; mais actuellement ellen’a aucune mission de la part de la Région flamande.
4 Dans ce cadre, le projet TOCEMA a été mis sur pied. C’est un projet Interreg II C qui rassemble au sein d’un partenariat la Région wallonne, la Direction généralede l’Aménagement du territoire, du Logement et du Patrimoine, l’ATCM (pendant britannique de l’AMCV) et la chambre de commerce de Lille. Il vise l’échange d’expériences, entreautres, grace à différents ateliers (Comment faire venir une PME et assurer son développement en centre-ville ? ; Promotion et communication dans le centre-ville ; etc.)

Baudouin Massart

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)