Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Le 27 janvier 1998, 200 millions avaient été réservés par le Ministère wallon des Affaires sociales 1 pour engager 2.000 bénéficiaires du minimexdans le cadre des «art. 60 §7 et 61». Huit mois plus tard, l'objectif est atteint.182 CPAS (sur 253) ont participé à la mise en œuvre de cette initiative 2,1.261 personnes exerçant leurs fonctions au sein même de ces institutions. Des partenariatsse sont également noués avec des ASBL (263 contrats), des communes (223), des entreprises privées (142), des hôpitaux publics (65) et des intercommunales à butsocial (46).Pour ce qui est des bénéficiaires : 408 personnes mises au travail ont 25 ans et moins, 598 ont de 26 à 35 ans, 695 de 36 à 45 ans et 299 ont plus de 45 ans et ce, pour1.138 hommes et 862 femmes. 185 des bénéficiaires sont des conjoints, 666 des isolés avec charge d'enfant, 743 des isolés et 406 des cohabitants. Les contrats ont unedurée moyenne de 442 jours.L'intention du ministre Taminiaux est de porter ce budget à près de 230 millions pour 1999, manifestant ainsi son désir de voir se transformer les CPAS en Centres publicsd'action sociale.Que deviennent et que deviendront ces personnes à la fin de leur c...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Alter Échos

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)