Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

À Namur, le CAI et Alpha 5000 fêtent leurs 20 ans d'existence

À Namur, deux associations viennent de fêter ensemble, ce 21 juin, leur anniversaire : le Centre d’action interculturelle de la province de Namur1 et Alpha 5000, centred’alphabétisation pour adultes2. L’objectif consistait à valoriser les 20 ans de dynamique commune des deux associations, de donner la parole aux participants, de valoriserles savoirs et les réalisations, de sensibiliser le grand public et l’environnement institutionnel et politique, et d’impulser une dynamique de collaboration entre lesassociations. C’était aussi l’occasion de pendre la crémaillère dans un nouveau lieu de formation commun aux deux associations, mais, bien plus encore, de «pointer deux problématiques encore trop peu prises en compte : l’analphabétisme d’une partie importante de la population et l’intégration des immigrés».

27-07-2004 Alter Échos n° 168

À Namur, deux associations viennent de fêter ensemble, ce 21 juin, leur anniversaire : le Centre d’action interculturelle de la province de Namur1 et Alpha 5000, centred’alphabétisation pour adultes2. L’objectif consistait à valoriser les 20 ans de dynamique commune des deux associations, de donner la parole aux participants, de valoriserles savoirs et les réalisations, de sensibiliser le grand public et l’environnement institutionnel et politique, et d’impulser une dynamique de collaboration entre lesassociations. C’était aussi l’occasion de pendre la crémaillère dans un nouveau lieu de formation commun aux deux associations, mais, bien plus encore, de «pointer deux problématiques encore trop peu prises en compte : l’analphabétisme d’une partie importante de la population et l’intégration des immigrés».

Une histoire et une dynamique communes

Une synergie de partenariat entre les deux associations fut générée en 1988, date à laquelle fut créée à Namur une maison pluraliste desassociations (avec la mise à disposition par la Ville d’un bâtiment). Mais deux déménagements forcés successifs ont conduit les associations àprésenter un dossier (toujours en attente aujourd’hui) à la Ville et à la Province de Namur.

L’aménagement, il y a sept mois, dans une maison mise en location par les FUNDP fut l’occasion d’un nouveau départ : les deux associations s’organisent encommun pour accueillir les personnes, les orienter vers le réseau « Lire et Écrire », assumer des permanences sociales et d’écrivain public, organiser desespaces offres d’emploi du Forem, une bibliothèque, un accompagnement individualisé à Internet.

Le lieu de travail commun aux deux associations génère entre elles une dynamique et des collaborations nouvelles. La proximité favorise le rapprochement entre les nouveauxmigrants et les formateurs présents dans la maison. « Le lieu où se dispensent les cours est très important. C’est parfois le seul lieu où les apprenants, quiont un parcours non linéaire, trouvent un lien social », témoigne Laurence Durdu, coordinatrice du service formation au français pour non-francophones du CAI.

Pour répondre à la diversification des deman-des et du public, un accueil individualisé est organisé par le CAI ainsi que quatre niveaux de cours et des ateliersd’informatique, phonétique, graphie et conversation. Un atelier peinture est destiné à élargir la palette des modes d’expression. Quant à Alpha 5000,qui s’adresse spécifiquement aux adultes en difficulté de lecture et d’écriture, l’objectif de ses ateliers est de leur permettre d’acquérir plusd’autonomie et de devenir acteurs critiques dans la société.

Une semaine portes ouvertes organisée du 22 au 24 juin a donné à voir le monde aux écoles et associations à travers des expositions réalisées parles apprenants pour expliquer en mots, en objets et en images leur pays d’origine. Des chants, danses, défilés de mode, cérémonies du thé ont ponctuéla semaine. Une fresque et un graphe géant réalisés par les apprenants avec des artistes (Daniel Seret pour la fresque et Sébastien Limbourg pour le graphe) ontété inaugurés le 21 juin.

1. Centre d’action interculturelle de la province de Namur, rue Docteur Haibe, 2 à 5002 Saint-Servais – tél. : 081 73 71 76 – fax. : 081 73 04 41 – courriel :info@cainamur.be
2. Alpha 5000, rue Muzet, 22 à 5000 Namur – tél. : 081 74 60 96 – courriel : alpha5000@alpha5000.be –
site : http://www.alpha5000.be
3. Secteur français pour non-francophones du CAI, rue Muzet, 22 à 5000 Namur – tél. : 081 73 99 92 –
courriel : accueilmuzet@cainamur.be

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)